Archives de catégorie : — Prix 2017

Trois prix ont été décernés aux Rencontres Culturelles de Capestang en 2017

MARTIN Myriam

Myriam Martin née en 1965, attachée aux terres de ses aïeux entre Corbières Minervois et Cabardès qu’elle sillonne en tous sens dès qu’elle peut.

Engagée très tôt dans les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire, elle y consacre sa vie professionnelle. Elle intègre l’atelier d’écriture des Mille-Poètes en 2013 animé par Sylviane Blineau et renoue avec le goût de l’écriture qui lui a été transmis par son père, auteur de quelques chansons et poèmes exprimant son amour de la nature et du vivant.

Yves MUR

yves mur

 

BIOGRAPHIE

Article paru dans L’Indépendant du 2 mai 2015

 » Je suis toujours vêtu, depuis ma plus tendre enfance / De ce hâle sur moi posé comme une peau, / Dans l’océan d’azur le jour de ma naissance / Par le ciel occitan penché sur mon berceau » (Ballade… occitane, Yves Mur, Plume muscat, Les Éditions du Bord du Lot).

Yves Mur est né à Bessan, dans l’Hérault. Cet occitan de cœur, enraciné à sa région vit aujourd’hui à Argeliers en Pays Minervois où il trouve l’inspiration poétique qui guide sa plume depuis quatre ans. Ses œuvres touchent la sensibilité et l’imagination par leurs qualités esthétiques, par la force suggestive des images, le rythme et la musicalité des mots. Yves Mur est membre de l’association Poésie-Terpsichore qui œuvre pour la promotion de la poésie, la création d’un lien entre les poètes ou amis de la poésie, l’édition de publications mensuelles et la participation à la vie culturelle de la région en faveur de la langue française et de la francophonie.

Un poète maintes fois récompensé

Après la publication d’un premier recueil de poésie intitulé  » Ballade… Occitane  » Yves Mur a publié  » Cépages d’ambre « .

Depuis plusieurs années, Yves Mur a remporté de nombreux Prix de poésie :

  • 1er prix dans la section néoclassique, à l’occasion du concours  » Los Trobadors  » en 2014
  • Grand Prix de la ville de Boujan sur Libron pour l’ensemble de ses œuvres en poésie fixe, classique et néoclassique
  • 1er  Prix au concours de poésie  » Charles Trenet « 
  • 1er au concours de poésie 2015 organisé par le  » Club 40 de Frontignan « 
  • 1er Prix Europoésie de Vitry-sur-Seine en 2014 et diplôme d’honneur en 2015
  • 1er Prix dans la catégorie sonnet au Grand Prix Littéraire Philémon à Toulouse
  • 1er Prix à ARRAS
  • 1er Prix EUROPOESIE PARIS
  • 1er Prix AIX en PROVENCE
  • primé aux MILLE-POETES en Méditerranée
  • à LAMALOU, FABREGUE
  • à PALAVAS LES FLOTS
  • à FRONTIGNAN
  • chez TERPSICHORE
  • Grand Prix à PERPIGNAN
  • Grand Prix à VALROS

Quelques mots sur notre poète émanant de Philippe Lemoine, Président des Mille-Poètes en Méditerranée :

Préface du recueil  » Cépage d’ambre « 

 » Membre éminent de la Société des Poètes Français et des Mille Poètes en Méditerranée, lauréat de nombreux prix de poésie aux quatre coins de l’hexagone, de Pierre de Ronsard à André Chénier, de Théophile Gauthier à Germain Nouveau, Yves Mur perpétue, pérennise et renouvelle la tradition des lettres classiques françaises.

Cet amour des « belles lettres » socle de notre culture, le poète nous en fait confidence, avec humilité : « Lamartine, Rimbaud, Charles Cros ou Samain Habitent mon esprit, tiennent toujours la main d’une plume enivrant mon cœur de leurs offrandes. »

Yves Mur est entré en poésie comme d’autres entrent en religion, son écriture poétique faite de travail et d’exigences s’apparente à la quête du Graal. « De la musique avant toute chose. » (P. Verlaine), il jongle avec les mots et les sonorités, multiplie les métaphores et réinvente l’existant d’images inédites…

Cette quête d’absolu enrichit son vocabulaire ; son verbe est fort, ses intonations mélodiques, la signifiance trouve corps dans le phrasé.

Rythmés, ciselés, ses vers s’harmonisent l’un à l’autre naturellement, comme des évidences dont le lecteur s’émerveille.

Mais le beau n’est pas une fin en soi pour le poète, il en est un moyen, une forme d’expression accomplie et revendiquée ; le propos est à la hauteur de la forme.

« Cépages d’Ambre », à travers ce recueil, Yves Mur célèbre ses racines ; la terre qui l’a vu naître. Il rend hommage aux anciens, louange ses paysages, en magnifie les beautés et nous en restitue les couleurs, les parfums et surtout les valeurs ancestrales ; ces valeurs qui toute sa vie durant l’ont nourri et lui donnent une appartenance au monde…

Mais si le poète puise souvent son inspiration aux sources, son propos n’est en rien passéiste ou renfermé sur un monde clos : « Puisque seul du passé nous reste le présent, vivre c’est exister pour que demain arrive… »

Le fait « de  savoir d’où il vient », lui permet d’appréhender le monde dans sa globalité, un monde sur lequel il porte un regard à la fois lucide et humaniste : « Ma boussole est toujours sur la « Carte du tendre ». 

Nature, amour, ode au temps qui passe, humaine folie…, extrayant la quintessence de toutes choses, la palette poétique, d’Yves Mur est large et touche à l’universel comme le démontre ces très beaux vers :

« L’homme cherche un ailleurs, avide d’aventure,

Pour que la Liberté devienne sa Culture ! » 

Yves Mur est Président des Lettres et Arts Septimaniens de Narbonne.

CONTACT : mur.yves@yahoo.fr