Archives mensuelles : juin 2015

Simone SALGAS

 

simone salgas

 

I. BIOGRAPHIE

Simone Salgas : de soie et de soif

 » Simone Salgas écrit, l’oreille tendue vers une réalité sombre. Elle la met en mots, en humour. en amour. Parfois dans une dureté blanche comme les cailloux de sa garrigue. Elle est fille du soleil. Et de la Méditerranée. Avec une liberté de corps et de cœuer revendiquée, elle dit :  ‘ un pays c’est comme un amant, une magnifique histoire de peau. Un regard qui ne se lasse jamais. Un éblouissement et un accord permanent…’

Elle joue avec les mots de l’éros, ouvre ses secrets. Ici le sexe est ‘de soie et de soif’. Sans tabou ni pathos, juste pour le plaisir de l’amour, elle ouvre à l’imaginaire.  »

Hubert Beauchamp

*******

 » Simone, elle m’a dit cette chose fondamentale : enfant, elle était fascinée d’observer le regard lumineux de plénitude de son père, sortant de sa chambre où il venait d’écrire. Ecrire, encore et encore, il en oubliait les tracas du quotidien… Ainsi, dès son plus jeune âge, elle sut qu’elle écrirait, que c’était ainsi qu’elle voulait vivre.

Elle ne se préoccupe pas des apparences. Elle a la beauté sauvage, brute ; elle est femme, surtout, une femme au regard malicieux et aux attitudes lascives de celle qui est aimée. Elle habite pleinement son corps, sa peau qui lui a fait connaître mille enchantements. Elle dit vivre de cela, de ces choses triviales qui pour elle, sont notre vérité. Elle écrit des personnages qui mangent, boivent, dorment, dont on apprend les tracasseries du corps, que l’on touche, que l’on sent, dont on connaît les replis de peau. Ils nous émeuvent dans un corps à corps où les mots nous frôlent, nous enlacent, nous attrapent.

Elle aime la couleur, le vert surtout l’accompagne au quotidien. Elle se nourrit de sa lumière, celle de la nature qui habite son œuvre. On y retrouve tous les parfums de la garrigue et du vent. Dans ses tenues, le vert brille de nuances étonnantes, d’harmoniques multiples. Elle écrit, petits bouts assemblés, tissés dans tous les sens. Elle découpe, elle colle et tout prend forme quand elle finit par s’y retrouver après s’être longuement égarée, comme dans ses longues promenades sur les chemins de terre.

Elle se réfugie souvent dans son moulin, seule, entre étangs et collines. Il est battu par le vent dont elle capte la force, l’énergie de vie qui déborde dans son œuvre. C’est cela, dans chaque petite chose qu’elle attrape, il y a une grandeur qui nous saisit, nous transporte. Elle décuple la vie et l’on s’étonne que cela soit si simple.

Entre elle et les autres, il y a l’écriture. C’est une amie fidèle, au contact jovial, mais l’écriture est sa priorité. Elle ne s’encombre pas de politesses si ses personnages occupent son quotidien. Ce serait dommage et inutile de lui en vouloir, si elle n’est pas disponible quand on le souhaite. Elle aime marcher, elle aime le mouvement, elle éprouve les choses. Elle dit que c’est avant tout ce qu’elle va en écrire qui l’intéresse. Son écriture avance avec elle, dans les trains, surtout, où elle est transportée jusqu’à l’incandescence. Et si l’on partage un de ses voyages, on sait que l’on aura aussi nourri quelques lignes à venir…  »

Odile ESTIVAL – le 7 avril 2015

*******

Simone SALGAS, biographie subjective et suggestive

Nom : Salgas

Prénom : Simone

Sexe : appeal

Née:  oui ! Un vendredi (jour de Vénus), un matin de printemps (saison des amours), à Narbonne dans l’Aude dans le sud du sud de la France, rue Descartes et, comme lui, elle traite du monde et de la lumière. Elle pense ET elle est.

Signes particuliers :

Déteste la viande et le vent du nord. Aime le soleil et la mer sans pudeur ni hypocrisie, la Corbière et l’Espagne, la garrigue sous le pieds nu et l’odeur des pins, la liberté, l’amour, les fruits, les légumes et le vin bourru.

Activité principale :

Écrit, écrit encore, écrit toujours. Pour elle, pour les enfants, pour les adultes et pour tous les autres. Romans, nouvelles, théâtre et poésie sans limite.

Hubert Beauchamp

II.  INTERVENTIONS
Festival international de poésie, Toulouse, Minerve, Bordeaux
– Colloque international : Femmes écrivant en Méditerranée, Montpellier
Les tombées de la nuit, Rennes
– forum : De la lecture à l’écriture, Paris
Écrire en province, Université le Mirail Toulouse
– Université d’été : Du brouillon de l’élève au manuscrit de l’écrivain, Grenoble
– Université d’été : Les techniques de l’écriture littéraire, Toulon
– Casa Velázquez, Madrid (bourse d’aide à la création)
Femmes et créativité, Montpellier
– Ateliers d’écriture adultes, enfants, lectures, interventions dans les collèges : Toulon, Perpignan, Carcassonne, Bordeaux, Lyon, Chili, République tchèque…
– Femmes immigrées : écrire ensemble
– Dérives : Ecriture-peinture, Elne
– Double miroir : Photo-écriture, Montpellier…

III. BIOGRAPHIE
Romans
Le goupil, Éditions Julliard, 1969, réédition Éditions Lacour, 2011
La toupie, Éditions Julliard, 1970
– L’Heure bleue, Éditions Cepadues, 1979
Lilou, Pocket Junior, 1999 (épuisé)
La Laminaire, Éditions Les deux encres, 2004
Traverses, Éditions Lacour, 2007
Lilou prend ses distances, Éditions Encre bleue/Basse vision, 2009
Lilou, suivi de Lilou prend ses distances, Éditions 19, 2011
L’Orthensia, Éditions TDO, 2014
Poésie
Folles saisons, Éditions Grassin, 1959
Atalaya del sol, Éditions Grassin, Prix de la poésie inédite, 1960
Au large de la terre, Éditions Recherches graphiques-Fernand Gautier, 1974
Pour espacer l’espace, Éditions Recherches graphiques, 1991
Agenda en libertés, Éditions Les temps d’art graphique, 2005
Intérieur mer, Éditions Poètes à vos plumes , réédition Éditions Les Verbieuses, 2010
Mer, Éditions Les temps d’art graphique, 2011
L’alphabet en goguette, Éditions Les temps d’art graphique, 2011
Nouvelles
Cathédrales de la mort, Éditions Recherches graphiques, épuisé
Le silence a la parole, Éditions 19, 2011
Elle regarde, Éditions 19, 2014
Contes
Histoire du crayon de bois, Éditions Fernand-Gautier, 1970, réédition Éditions Les temps d’art graphique, 2007
Le Z, Éditions Les Verbieuses, 2009
Dis donc dindon, Éditions Les temps d’art graphique, 2010
– Bégonia, le chat, Éditions Les Verbieuses, 2010
Marie Chocolat, Éditions Les temps d’art graphique, 2011
Fourmis et compagnie, Éditions Les temps d’art graphique, 2011
– Cuisine coquine, Éditions Les temps d’art graphique, 2011
Dans mon cartable, Éditions Asile poétique, 2011
Théâtre
La Diva-gueuse, Éditions Les Verbieuses, 2012
Mater ego, Éditions Les Verbieuses, 2012
Mégashop, Éditions Les Verbieuses, 2012

SABFAK

Sabfak ( née Sabah El fakir ) le 28 juillet 1967 dans un pays lointain où le soleil est roi.

L’auteure qui est peu bavarde à toujours préféré l’écriture à la parole d’ailleurs son maître mot est que les paroles s’envolent alors que les écrits restent.

Grande admiratrice de Martin Luther King, Nelson Mandela, Gandhi et d’autres hommes courageux qui ont marqué l’histoire par leurs combats pour la justice et l’égalité des êtres humains dans ce monde injuste.

Son existence fut troublée et chamboulée par la disparition brutale et inexpliquée de son amie Cassandra, pour laquelle elle a engagé un véritable bras de fer pour faire triompher la vérité.

Sabfak est trésorière principale et Co-fondatrice du collectif des Auteurs du Languedoc Roussillon avec Raymond Matabosch, Bruno Odile et Patricia Bialès, le collectif est aujourd’hui riche de nombreux auteurs et écrivains de toute catégorie.

Dernier livre paru :

Cassandra mortelle vérité,   éditeur : Lulu.com, mars 2015

Genre littéraire : Fiction

Marie-Andrée BALBASTE

 

marie-andrée guitare

Marie-Andrée BALBASTRE,  Auteur compositeur interprète

Marie-Andrée BALBASTRE doit son amour des mots et de la poésie à son parcours littéraire mais aussi à son attachement à la nature.

Née à Carcassonne d’une famille de viticulteurs, elle est titulaire d’une maîtrise de Lettres classiques. Après avoir enseigné quelques années, elle se tourne vers la chanson, enregistre 4 albums de ces compositions dont le dernier « Itinérance » composé au moment où cette voyageuse qui a vécu en région parisienne et dans le nord, revient s’installer définitivement au pays de ses ancêtres Audois, à Conques-sur-Orbiel. L’amour de la terre natale se conjugue avec le thème du voyage, la cadence du train, des horizons et des ailleurs découverts. C’est tout simplement la vie qui est « Itinérance », la vie que l’on traverse de bout en bout, bon gré, mal gré….

Il fallait, à cette ancienne prof de lettres, laisser une trace écrite de son attachement à ses racines paysannes : le recueil poétique « La terre ce jardin » publié aux « Auteurs d’Occitanie », est un hommage à la création, une invitation à re-garder, sauve-garder notre planète. Les aquarelles de Marie-Noëlle Berson soulignent la beauté et la fragilité de la nature.

Les mots, la musique, la voix forment un tout dans l’univers de la chanteuse : ils offrent une pause, le temps que naisse un rêve, loin des bruits discordants de la vie d’aujourd’hui, pour nous entrainer plus loin, sur d’autres chemins, vers d’autres lumières.

Site : www.mabalbastre.fr

 

Sylviane BLINEAU

sylviane blineau
BIOGRAPHIE
Née un beau jour de mai (en ?) au cœur du vignoble nantais, véritable gémeau, depuis toujours amoureuse des couleurs, de la lumière, de la nature et des mots.
Enfance, études et vie professionnelle sans intérêt, peu de temps pour les arts.
Année 2000, nouvelle destinée, nouvelle destination : le narbonnais où je viens me concocter des racines ! Seule, je m’y installe avec bonheur.
En 2003 je frôle la mort et la volonté de recommencer à peindre me permet de revivre. Toiles très colorées (huile), de nombreuses expositions locales. Puis rencontre de Philippe Lemoine, je reprends aussi la plume et suis adhérente de l’Association Mille Poètes en méditerranée depuis sa création.
BIBLIOGRAPHIE
2009 Recueil Mots Lion Gémeau Bleu, Éditions Mille Poètes
2011 Recueil Bleus d’Estive, Éditions Mille Poètes
2013 Recueil Rêves de Sable, Éditions Mille Poètes, co écriture avec Philippe Lemoine, commande de la Médiathèque de Narbonne
Parution de six poèmes dans l’anthologie de Martine Biard Les Trobaïritz au XXI ème siècle
2016 Recueil La nuit défaite, Éditions l’An Demain
Recueil Géométries Intimes, Éditions Mille Poètes
PRIX ET DISTINCTIONS
2016 Grand prix de Poésie Jasmin d’Argent à Agen
2015 1er prix poésie libre, prose poétique et second prix poésie classique concours Trénet Narbonne
Grand Prix de Poésie, concours de Frontignan
2ème prix poésie classique Grand Prix Littéraire Philémon
2014 Prix Jean Bonicel (Concours Arcadia de la ville de Béziers)
Grand Prix de Poésie, concours de Frontignan.
Premier prix néo-classique, concours Orange de la ville d’Epernay
Flamme d’Or au concours Flammes Vives
2010 Premier prix néo-classique à Narbonne, concours Les Trobadors
Premier prix en néo-classique à Narbonne, concours Charles Trénet
2009 Grand Prix, concours Charles Trénet
2007 Premier prix, concours Littéraire en Pays de Thongue
Prix de la Société Académique au Jasmin d’Argent à Agen poésie classique
AUTRES
Création et animation d’ateliers d’écriture /poésie à Narbonne depuis 2009
La poésie est ma musique et la transmettre le sens de mon existence.
Nombreuses lectures au sein de la Maison Poétique.
Bénévolat dans les classes maternelles.

Contact :

blineausy@yahoo.fr

 

 

Raymond MATABOSCH

Raymondmatabosch
«  Raymond Matabosch est né le 4 octobre 1947, dans un petit village des Pyrénées Orientales, de parents d’origine catalane, modestes ouvriers agricoles. Comme eux, il a le respect de la terre, de sa terre catalane, et il le revendique.
S’il n’avait pas été le fils aîné, il aurait certainement eu une vie plus facile.
À l’âge de dix sept ans, il a cessé ses études, même s’il était un élève doué pouvant aspirer à de hautes responsabilités, pour participer financièrement aux besoins de sa famille, et il s’était expatrié à Paris. Mais, autodidacte, partant de la base, il a su acquérir, au contact des plus grands, tout au long de sa carrière, les notions essentielles pour s’ouvrir sur des activités touchant à sa terre et à la terre, tout en parcourant le monde. Seul bémol, ne possédant aucun cursus universitaire, il a dû s’expatrier dans un institut étranger, mais il n’est pas reconnu en France.
Épris de littérature, il écrit depuis l’âge de douze ans. Sa façon de rédiger ses textes est toute particulière. Souvent au coin d’une rue, à la terrasse d’un café, en pleine nature…, une image, une situation, sur un bout de papier, il griffonne, à la manière d’un peintre brossant une esquisse, des mots..  »
 
Préface de « Portraits croisés », par Laure Nomdedeu
 
Très éclectique, ouvrages de vulgarisation sur les volcans, la tectonique des plaques, la sismologie et les cratères météoritiques, livres de contes et légendes restituant la littérature du monde entier, recueils de poésie japonaise (haïku, Tanka, Sedoka, Katauka, Chôta, Haïbun…) traduits en japonais, en russe, en norvégien, en finlandais…, ouvrages sur l’histoire et le patrimoine du Languedoc-Roussillon et la Catalogne, et pamphlets,  à ce jour, il a publié 57 ouvrages chez un éditeur états-unien et ses publications sont distribuées par les plus grands distributeurs du monde entier.
 
Un petit panel des sites de distributeurs : Barnes & Noble et ses 800 librairies aux Etats Unis, Amazon, etc…

Monique-Marie IHRY

 

moi édilivre mer de chine +

Entretien avec Monique-Marie IHRY

* * * * * * *

Monique-Marie IHRY, qui êtes-vous ?

Je suis peintre, illustratrice et poète. J’écris également des romans. Le dernier a pour titre Les vieux maudits ou La dictature du hérisson. J’ai également publié 11 recueils de poésie. Certains de mes poèmes rassemblés, traduits et commentés en arabe par le critique littéraire tunisien Mohamed Salah Ben Amor constituent le premier tome de l’anthologie poétique bilingue franco-arabe Figures poétiques du monde, la poète Monique-Marie Ihry.

Je fais partie de la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimédia). Je fais partie également de la liste des auteurs du Languedoc-Roussillon.

Mes derniers prix de poésie : 1er Prix de poésie libre et 1er Prix de prose poétique (Narbonne 2017), 1er Prix de poésie libérée (Frontignan).

J’ai exposé ma peinture dans de nombreuses régions de France. J’ai par ailleurs été récompensée à plusieurs reprises, notamment une Palme d’or (2013) et Palme d’argent (2014) à Artoulouse, un 2ème prix de peinture figurative au Salon des artistes de Thau (2014), … Je suis pour l’essentiel portraitiste et j’effectue en outre des portraits à la demande. Je sais cependant m’adapter à d’autres thèmes.

Quelles sont vos passions ?

Écrire, peindre, apprendre à la source intarissable de la vie.

Votre inspiration ?

  • écriture : la nature, les rives du souvenir, l’amour
  • peinture : la femme, la nature

Quel est votre cursus ?

 J’ai fait des études de Droit et d’Espagnol. J’ai ensuite été rédactrice et enseignante durant de nombreuses années.

 Vos projets ?

Du 11 au 13 mars 2018, j’ai eu ce grand honneur de représenter la France au Festival International d’Arts et de Littérature de Bou Salem en Tunisie et je me suis vue décerner un prix pour récompenser ma poésie.

Pour ce qui est de mes activités d’illustratrice, à peine terminées les illustrations d’une anthologie poétique féminine ( » Erotica « , Éditions Atlande, 2016) que j’ai eu l’honneur de présenter au Salon du livre de Paris en mars 2017, puis celles d’un recueil de poésie pour enfants («  Z’animaux à gogo « ), je peaufine plusieurs dessins illustrant un conte pour enfants. Par ailleurs j’ai exposé 2 mois consécutifs à Narbonne (mars-avril 2017). Plusieurs de mes toiles sont exposées à Sommières (Gard) à la galerie Art Fresque Povera. Dernière exposition sur le thème de l’ « Occitanie  »  2 juillet au 3 septembre 2017 au caveau du Domaine Moulin Gimié à Capestang (34310).

Prochaine exposition en novembre et décembre 2018 à la Galerie Art Fresque Povera de Sommières (Gard).

Vos techniques ?

Elles dépendent à vrai dire du projet en cours. Cela peut être l’emploi des pastels, de l’huile, de l’aquarelle ou bien encore de l’encre de Chine.

 BIBLIOGRAPHIE

 Recueils de poésie

  • Délices, seconde édition illustrée, Cap de l’Étang Éditions, 2018
  • On ne capture pas le vent, Cap de l’Étang Éditions, 2018
  • A l’encre sur ma peau, recueil illustré, Cap de l’Étang Éditions, 2018
  • Un monde sans sépulture, recueil illustré, Cap de l’Étang Éditions, 2017
  • Telle la feuille au vent d’hiver, Cap de l’Étang Éditions, 2017
  • La main de l’ange, Cap de l’Étang Éditions, 2017
  • Insurgée poétique, recueil illustré, Éditions Edilivre,  2015
  • Au chant du cygne, Éditions Edilivre,  2015
  • Au chant de l’automne, Éditions Mille-Poètes en Méditerranée, 2015
  • Cueillir les roses de l’oubli, Éditions Mille-Poètes en Méditerranée,  2014
  • Délices, Éditions Mille-Poètes en Méditerranée,  2013
  • Le cœur d’Ana, Éditions Mille-Poètes en Méditerranée,  2013
  • Rendez-vous manqués, IchraQ Éditions, Tunis, 2011

Romans

  • Les vieux maudits ou La dictature du Hérisson, Éditions Edilivre, Saint-Denis, 2014
  • Bellucio, Les Éditions du Net, Suresnes, 2014
  • Mythomania sur le Net, Éditions Edilivre, Saint-Denis, 2013

 Illustration

  • Délices, recueil de poésie, nouvelle édition illustrée, Cap de l’Étang Éditions, 2018
  • Z’animaux à gogo, Sylviane Blineau et Monique-Marie Ihry, littérature jeunesse, Éditions de l’An Demain, 2018
  • A l’encre sur ma peau, pièce poétique, Cap de l’Étang Éditions, 2017
  • Un monde sans sépulture, recueil de poésie, Cap de l’Étang Éditions, 2017
  • Il était une fois un château, Anthologie poétique, Cap de l’Étang Éditions, 2017
  • D’ambre et de sépia, recueil de poésie, Philippe Lemoine  et Monique-Marie Ihry illustratrice, Éditions Mille-Poètes, 2017
  • Cerise au pays des croquettes, littérature jeunesse, Salgues Editions, 2016 ; nouvelle édition traduite en occitan à paraître en 2018
  • Erotica, anthologie poétique de la Haute Antiquité à nous jours, Collection Petite bibliothèque anticrise, Éditions Atlande, Neuilly, 2016
  • Insurgée poétique, Editions Edilivre, 2015

couv erotica

  • Cerise au pays des croquettes, Littérature jeunesse, Salgues Éditions, 2016

Ouvrage dédié à Monique-Marie Ihry : étude critique de sa poésie

  • Figures poétiques du monde, tome I, la poète Monique-Marie IHRY, par le Pr. Mohamed Salah Ben Amor, IchraQ Éditions, Tunis, 2011

 

LISTE DES PRIX DE POÉSIE ET DISTINCTIONS

– 2018, 1er Prix de poésie libérée (Frontignan)

– 2018,  Récompensée au 32ème Festival International de Printemps, Littérature et Arts de Bousalem (Tunisie, 11-13 mars 2018) pour sa poésie

– 2018, Poésie néoclassique : Mention, Lettres et Arts Septimaniens, Prix de la Ville de Narbonne

-2018, Prose poétique : Mention, Prix de la Ville de Narbonne

– 2018, Admission sur la liste des auteurs, traducteurs et illustrateurs du Languedoc-Roussillon

– 2017, 1er Prix de Prose poétique (Narbonne)

-2017, 1er Prix de poésie rimée (Narbonne)

– 2017, 1er Prix de Poésie Libre, (Frontignan)

– 2017, 3ème Prix de Poésie Libre (Frontignan)

– 2016, 1er Prix de Prose poétique (Frontignan), 2ème Prix de Poésie Néoclassique (Frontignan)

-2015, Prix d’honneur, poésie libre (Carcassonne)

– 2015, 3ème Prix de prose poétique (Narbonne)

– 2014, Enregistrement de 3 émissions de radio sur RCF (Carcassonne) en tant qu’auteure et peintre

– 2014, 2ème Prix de Prose poétique (Frontignan)

– 2014, 2ème Prix de Poésie néoclassique (Frontignan)

– 2014, 3ème Prix de Prose poétique (Narbonne)

– 2014, Palme d’Argent au Concours International ARTOULOUSE pour sa toile « Ophélia »

– 2014, 2ème Prix de Peinture figurative au Salon des Artistes de Thau pour ma toile « Flor »

– 2013, 3ème Prix de Prose poétique (Frontignan)

–  2013, Invitée du Journal de Midi sur France3 Languedoc-Roussillon le 5 décembre 2013 pour présenter son roman Mythomania sur le Net

– 2013, 3ème Prix de Prose poétique (Narbonne)

– 2013, Palme d’Or au Concours International ARTOULOUSE pour sa toile « Sensualité »

– 2012, 3ème Prix de Prose poétique au concours Mille-Poètes en Méditerranée (Narbonne)

– 2010, Prix spécial du jury pour deux poèmes au concours de poésie Les mots pour le dire et lue par Claude Vernick alors délégué de la région Midi-Pyrénées de la Société des Poètes et Artistes de France.

– 2010, Membre active de la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimedia)

– Major de promotion en Maîtrise Arts, Lettres, Langues, Mention Langues et Cultures Étrangères, Mention Espagnol (avec la Mention Bien)

– 2010, » L’ombre de la lyre « , poème mis en musique sur France Musique dans le cadre des Contes du jour et de la nuit sur une musique de Georges Delerue sur proposition de Véronique Sauger.

– 1981, Prix du meilleur étudiant en Droit 

CONTACT :

mm.ihry@gmail.com

BLOG :

www.aujardindesmots.unblog.fr

SITE de peinture :

www.monique-marie-ihry.fr

SENSUALITE II 70 X 5O CM alix 50 70 cm

Juste un baiser 46 38 cm

AU CHANT DE L'AUTOMNE III 40 x 40 cm VIGNES D'OCCITANIE III 80 X 40VIGNES D'OCCITANIE I 80 x 40VIGNES D'OCCITANIE II 80 X 40 CM

André GARDIES

 

 

BIOGRAPHIE

André Gardies est né à Nîmes (Gard). Après des études secondaires à l’Ecole Normale d’Instituteurs de sa ville natale, et supérieures à l’Université de Montpellier, il est d’abord professeur de Lettres, avant de devenir, plusieurs années plus tard Professeur d’Université en études cinématographiques à l’université Lumière-Lyon2, au terme d’un parcours qui l’a mené successivement à Niort, à Orléans, à l’université d’Abidjan puis à celle de Strasbourg.

Réalise quelques courts-métrages de fiction (en 16 mm), puis se consacre à la réflexion et à la recherche sur le cinéma. Il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages spécialisés ou didactiques et a dirigé une demi-douzaine d’ouvrages collectifs.

A l’occasion du Centenaire de l’invention du cinéma, il co-réalise (en tant que scénariste et expert scientifique) un CDRom sur les frères Lumière : Le cinéma des Lumière, co-produit par l’agence CAPA. Prix Roberval en 1997.

Depuis douze ans il se consacre entièrement à l’écriture littéraire. Après Derrière les ponts récit d’inspiration autobiographique qui fait revivre le début des années 50 (publié en 2002 aux éditions Climats), il a publié en 2005 Les années de cendres où se lit, en filigrane de la terre des Cévennes, la quête d’une mère (Editions de Paris/Max Chaleil), en juin 2006 Le monde de Juliette (Editions de Paris/Max Chaleil) où, dans l’alternance de deux voix, se recrée, peu à peu et en dépit des difficultés de la mémoire, toute une vie d’émotions et en mai 2008 Le visiteur solitaire (Editions de Paris/Max Chaleil), véritable roman noir rural comme il a été dit par la critique. Il est membre sociétaire de la Société des Gens de Lettres

BIBLIOGRAPHIE

 Romans et récits :

– Derrière les ponts, collection « Les Belles saisons » dirigée par Marie Rouanet, Éditions Climats, Montpellier, 2002.

– Les années de cendres, collection « Littérature », Les Editions de Paris /Max Chaleil, Paris, Janvier 2005, Réédition en janvier 2014 aux Éditions Lucien Souny (format poche)

– Le monde de Juliette, collection « Littérature », Les Éditions de Paris/Max Chaleil, Paris, mai 2006

Le visiteur solitaire, collection « Littérature », Les Éditions de Paris/Max Chaleil, Paris, mai 2008

Le train sous la neige, Éditions de la Mouette, Sète, mai 2011

Le vieux Cévenol et l’enfant, Éditions du Rouergue, Arles, mars 2013.

– La Source du diable, TDO éditions, « collection noire », Pollestres (66), novembre 2014.

Nouvelles :

L’arbre tentateur, in Le Croquant, revue littéraire, n°3, été 1988, Maison Roger Vailland, Meillonas.

Claires fontaines, in Visas pour le Gard, sous la direction de Serge Velay, diffusion Diable Vauvert, Vauvert (30), 2006

La fille au drapeau, in Mai 68, ouvrage collectif réalisé par ADA, mai 2008 (Cap Béar éditions).

– Divers textes dans le Magazine en ligne de l’Association ADA.

Ouvrages spécialisés en cinéma :

– Cinéma d’aujourd’hui, Alain Robbe-Grillet , Seghers, , 1972

– Approche du récit filmique , Albatros, 1980

Le cinéma de Robbe-Grillet , Albatros, 1983

– Regards sur le cinéma négro-africain (avec Pierre Haffner), OCIC, Bruxelles, 1987

– Cinéma d’Afrique noire francophone, l’espace-miroir , L’Harmattan, 1989

200 mots-clés de la théorie du cinéma (avec Jean Bessalel), Cerf, « 7° Art », 1992

L’espace au cinéma, Méridiens-Klincksieck, 1993

Le récit filmique, Hachette, « Contours littéraires », 1993

Le conteur de l’ombre, essais sur la narration filmique, Aleas, Lyon, 1999

Décrire à l’écran, Méridiens-Klincksieck/Nota Bene, Paris/Montréal, 1999

– « Yeelen » de Souleymane Cissé, Scéren/Cndp, 2011 (livret pédagogique sur le film au programme de l’option cinéma du bac)

CD-Rom :

Le cinéma des Lumière (avec Michel Agnola et Christian Straboni), CAPA prod., RMN, Microfolie’s, MACT., 1996. Prix Roberval 1997

* * * * * * * * * *

Dernier livre paru :  La Source du diable, Roman noir, TDO éditions,  nov. 2014,  genre littéraire :

Autres Titres  : Le Vieux Cévenol et l’enfant , Éditions du Rouergue, 2013

Les Années de cendres, Éditions  Lucien Souny, réed Poche,  2014

CONTACT :  agardies@wanadoo.fr

Site : http://www.andregardies.com