Archives de catégorie : Primé(e)s aux Rencontres de Capestang

Il s’agit des personnes ayant reçu un prix aux Rencontres de Capestang.

Najib BENDAOUD

Najib Bendaoud né à Tétouan (Maroc), Docteur en sciences de l’éducation, enseignant-chercheur à l’Ecole Normale Supérieure de Tétouan, Université Abdel Malek Saadi, Maroc.

  • Membre fondateur de la revue HORIZONS MAGHRÉBINS éditée par l’université de Toulouse Jean Jaurès, France.
  • Membre fondateur de la revue WALILI éditée par l’École Normale Supérieure de Meknès, Maroc.
  • Membre du comité de lecture de la revue ALAMAT, Rabat, Maroc.

Rédacteur en chef de la revue DOSSIERS PEDAGOGIQUES, Tétouan, Maroc.

Il a à son actif les publications suivantes :

  • Lauréat du concours « Un si beau voyage » 2017 pour sa nouvelle « À Laredo, Ana me trompait avec son mari », Éditeur : Gens du monde, France, 2017

Recueils de poésie :

LES SEINS PÉNIBLES, Éditions Fikr, Rabat, Maroc, 2011

HANAN, Éditions Épingle à nourrice, Paris, France, 2013

LES RUELLES DE MON SONGE, Ed. L’Apporte-plume, France, 2015

MIRA, Éditions Slaiki Akhawayne, Tanger, Maroc, 2017

Recueils collectifs :

  • Poésie engagée, Regroupement des « Poètes Francophones Engagés » pour la liberté et la paix, 2014
  • Recueil de poèmes, Dialoguer en poésie, Association Dialoguer en poésie, 2012
  • Analectes de la poésie mondiale, (Anthologie) Mohamed Salah Ben Amor, Ichraq Éditions, Tunis, 2015
  • Revue Estrechando n°3, n°4, n°5
  • Anthologie : Rencontre-Encuentro, Éditions Slaiki Akhawayne, Tanger, 2017
  • II Encuentro International de Poesía “ Ciudad de Cabra ” Antología poética (2ème Rencontre poétique de Poésie  » Ville de Cabra  » Anthologie poétique), Espagne (du 11 au 13 mai 2018).

 

 

Alhas FONEAN

Alhas FONEAN, Grand Prix de La ville de Capestang

lors du concours de Poésie et de Textes courts AMAVICA 2018

« Pour moi, la poésie c’est une respiration, une oreille à l’écoute du monde contemporain, une certaine intuition, perception des choses qui doit favoriser et permettre − comme tout art −  la rencontre, l’entrée en communication entre les hommes. »

Alhas Fonean est né en Mai 1964 à Montpellier.

Partisan d’une poésie accessible à tous, cet « artisan poète » comme il se plaît à se définir lui-même, est à la croisée des principales écoles et influences poétiques.

Pour lui, le poète doit s’affirmer dans notre société en tant que vecteur de l’actualité. Il se doit d’être le visionnaire, le garant de la mémoire des choses. Quand l’homme oublie, il doit être l’alerte, le pôle de résistance face à la menace qui guette.

Enfin, le poète doit surtout s’efforcer de réapprendre au monde à aimer, à rêver la beauté des choses.

 

Ana HERRERA

Ana HERRERA, lauréate du Grand Prix AMAVICA 2018

dans la Catégorie FRANCOPHONIE

        

BIOGRAPHIE

Diplômée en Philologie Hispanique (Université de Malaga), Ana Herrera est Professeure de Langue Espagnole et de Littérature. Elle mène parallèlement des activités littéraires, de presse scolaire, participe à des lectures, à des projets d’innovation éducative et donne des conférences.

Elle a été secrétaire de la Fédération Provinciale des Associations de Femmes de Malaga. En partenariat avec la Délégation Provinciale d’Éducation et des Sciences de Malaga, elle a publié « Hidalgos y Mujeres de la Mancha cuatrocientos años después » (Hidalgos et femmes de la Mancha quatre cent ans après), et, avec l’Association des Études Historiques sur la Femme de l’Université de Malaga, « María Teresa León, la gran olvidada y Mujeres en la historia » (Marie Thérèse de León, la grande oubliée et les Femmes dans l’histoire).

Ana Herrera a participé à différents ouvrages collectifs (Firmana, Alas, Indocentes, Itimad, Ed. Algorfa) et revues culturelles électroniques (El Librepensador, Almiar, Aldaba, Letras, Ittakus, Estrechando). Elle est collaboratrice de la radio Amicam Radio Campillos, de La Firma, de la Chaîne Ser et des ateliers radiophoniques de « La vida es bella » (La vie est belle) de RTV Marbella. Elle fait partie du collectif Andaloux du livre et de REMES. Elle est par ailleurs sociétaire de Ace-Andalucia et le l’Association Humanisme Solidaire, et elle collabore au projet « Hoy es siempre todavía » (Aujourd’hui est toujours aujourd’hui).

Son poème « Je suis née libre » de l’exposition « Voix de Femme » a été publié dans le calendrier Amnistie Internationale 2015. Parmi ses œuvres publiées, citons la nouvelle « Mi mundo sin fronteras » (Mon monde sans frontière), Octaedro Andalucía-Ed. Mágina, 2009, le récit « Una mujer, una historia » (Une femme, une histoire), Ed. Alfar, 2010, et le roman « Hasta que los muertos lleguen al cielo » (Ed. Adhara, 2013). Elle publie en ce moment dans les revues Letras de Parnasio, Sur, Revista de literatura et Abaadjamaliya.com.

Ana Herrera est également traductrice de poésie en langue française et critique littéraire.

Elle a publié en 2016 « Bajo un cielo añil » (Sous un ciel indigo), ed. del Genal.

Elle a collaboré récemment à l’anthologie « Rencontre-Encuentro », à la « VIème Rencontre Hispano marocaine de Poésie », « Oía hablar a los árboles » (J’entendais parler les arbres) et « Este pasar despacio sin sonido » (Ce cheminement lent sans bruit), l’une et l’autre/ACE-Andalousie) et « Quejío. Grito de mujer, 2018 » (Gémissement. Cri de femme, 2018).

 

À l’heure actuelle, on ne compte plus les nombreux prix de poésie remportés par cette poète, dont le dernier : 1er Grand Prix francophonie AMAVICA 2018 pour ses deux poèmes « Notre maison » et « Seule ».

 

                       

Résultat partiel du concours 2018

Palmarès du concours de Poésie et de Textes courts AMAVICA 2018

Résultats partiel au 24 juillet 2018

sur le thème de « L’amour » et sur le thème « Le Canal du Midi » pour les scolaires 

en collaboration avec les Mille-Poètes en Méditerranée de Narbonne

Les administrateurs d’AMAVICA vous remercient pour votre participation au concours de Poésie et de Textes courts 2018. Le jury du concours composé de membres actifs des deux associations se sont réunis le 23 juillet dernier. Les textes reçus étaient nombreux, ils provenaient de l’ensemble du monde francophone, dont le Canada et la Tunisie pour ne citer que deux pays. Il ne nous a pas été possible de les primer tous malgré l’intérêt particulier de chacun.  Le concours destiné aux scolaires a également été un succès.

Le prix de la Ville de Capestang a été attribué à M. Alhas FONEAN de Montpellier.

Ont été primés :

POÉSIE CLASSIQUE

1er Prix : Alice HUGO de Nizas (34320) pour «  L’amour conquérant »

2ème Prix : Serge COUTAREL de Salindres (30340) pour « Duo d’amour »

POÉSIE NOÉCLASSIQUE

1er prix : Yves MUR de Argeliers (11120) pour « Fleur de sel »

2ème Prix : Alhas FONEAN de Montpellier (34000) pour « Incendiaire »

POÉSIE LIBRE

1er Prix : Guy SAVEL de Paucourt (45200) pour « Amour-sang »

2ème Prix : Alhas FONEAN de Montpellier (34000) pour « Aiguilles du temps »

PROSE POÈTIQUE

1er Prix : Denis BERTHET de Besançon (25000) pour « La clé des champs »

2ème Prix :  Patrick HUGUEN de Houilles (78800) pour « Ce qu’il reste »

PAROLES DE CHANSON

Gérard FRANCO de Mèze  (34140) pour « Extase »

SLAM

Édouard PIOLET de l’Étrat (42580) pour « Marcher sur tes pas »

CONTE COURT

Annick GAUTHERON de Torpes (71270) pour « Étrange histoire »

ACROSTICHE

Yves MUR de ARGELIERS (11120) pour « L’amour de la mer »

HAÏKU

Serge COUTAREL de Salindres (30340) pour « Soudain elle est là »

TANKA

Alhas FONEAN de Montpellier (34000) pour « L’émoi des cerises »

PRIX SPÉCIAL CATÉGORIE COLLÈGE sur le thème « Le Canal du Midi »

Collège Paul Bert de Capestang (34310) :

1er Prix : Léa CONTE pour son haïku « Le canal est joie »

Mention spéciale :

  • Adeline CONTE pour « Le canal est beau »
  • Carolane BLAGÈRES pour « Le canal est doux »
  • Élisa CROUZAT pour « Le canal est beau »

PRIX SPÉCIAL FRANCOPHONIE

1er Prix : Ana HERRERA (Espagne) pour « Notre maison » et « Seule »

2ème Prix : Moez Akaichi (Tunisie) pour « Abstinence »

Mention spéciale :

  • Antonio PEREIRA RAMALHO (Portugal) pour « L’amour en vérité »
  • Najib BENDAOUD (Maroc) pour « Il faisait noir ce soir »
  • Keltoum DEFFOUS (Algérie) pour « Le sais-tu ? »
  • Alexandre MOTTA (Pays-Bas) pour « Marloes »
  • Réal Béliveau (Canada) pour « Mon bel amour »

 

D’autres prix n’ont pu être attribués au cours de cette réunion du jury, notamment, le prix du public et le prix décerné par nos amis allemands. Ils ne seront connus que le jour de la manifestation.

Les décisions du jury sont sans appel.

La remise des prix aura lieu le 5 août 2018 lors des Rencontres culturelles de Capestang, à partir de 17h dans la cour du Château, 1 Place Gabriel Péri, CAPESTANG (34310). Chaque texte primé sera lu par son auteur ou une autre personne chargée de le représenter. Veuillez me faire savoir si vous serez présent ce jour-là (par courrier ou par mail : mm.ihry@gmail.com) pour la bonne organisation de la remise des prix. Un hommage à un auteur occitan est prévu au moment de l’apéritif. Pour ceux qui le désirent, un repas ouvert à tous est organisé à 13h. Deux menus dont un végétarien sont disponibles. Pour partager ce déjeuner avec l’ensemble des auteurs, artistes et invités présents, une réservation est obligatoire, et ce avant le mercredi 1er août 2018. Pour s’inscrire : https://amavica.info/inscription-au-repas/.

Nous attribuerons à chaque lauréat absent une attestation qui lui sera envoyée à son domicile. En cas d’absence lors de la remise des prix du 5 août 2018, les cadeaux des différents lauréats qui n’auront pu se déplacer seront conservés par les associations partenaires à l’attention des auteurs concernés pendant une durée de six mois.

  • Nous envisageons d’éditer un recueil composé des meilleurs textes présentés au concours. Nous devons disposer pour cela de votre autorisation (remplir le coupon ci-dessous et l’envoyer à Monique-Marie IHRY, AMAVICA 13, Rue du Château 34310 CAPESTANG).

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

 

Nom……………………………………… Prénom……………………………….. Nom d’artiste………………………………………..

adresse mail : …………………………………………………………. n° de tél : …………………………………………………………

 

autorise la publication dans une anthologie des textes suivants présentés au concours AMAVICA 2018 dont la remise des prix est le 5 août 2018 :

  • ……………………………………………………………….. – …………………………………………………………………..
  • ……………………………………………………………….. – …………………………………………………………………..
  • ……………………………………………………………….. – …………………………………………………………………..

 

 

 

Date : ………………………..                                       Signature

Erik LENGUIN

Erick Lenguin est né en 1956 à Bayonne. Il a passé sa petite enfance à Saint-Palais au Pays Basque, suivi ses études secondaires au lycée de Bayonne puis intégré l’Ecole Normale d’instituteurs de Pau où il a vécu et travaillé pendant 15 ans.

Erick Lenguin y a d’abord été instituteur puis professeur de lettres et de musique en collège ainsi que militant de l’éducation populaire et de l’enfance. C’est ainsi qu’il intègrera le ministère de la jeunesse et des sports, en tant que conseiller d’éducation populaire et de jeunesse, métier qu’il exerce maintenant depuis trente ans.

Une deuxième vie va commencer en 1996 puisqu’il va quitter Pau et sa région pour venir vivre dans l’Aude, y fonder une nouvelle famille et commencer une nouvelle page artistique et professionnelle.

Ses expériences éducatives, notamment auprès de personnes défavorisées, sont un élément essentiel de sa réflexion sur le monde, la société, l’humain.

Cela est particulièrement vrai pour son investissement dans l’éducation interculturelle au sein de l’association ROUDEL fondée et dirigée par son épouse. La rencontre interculturelle interpelle en effet chacun dans ses représentations, ses valeurs, ses croyances, ses certitudes ou ses doutes et montre quel travail il reste à l’humain pour bâtir un jour une société de justice et de paix. Ainsi est née par exemple la chanson « Au pied de cent collines, dédiée à la ville de Sarajevo et à ses habitants après un séjour professionnel et des rencontres inoubliables.

C’est ce questionnement qui irrigue aussi bien ses recherches théoriques, sa pratique pédagogique que ses poèmes ou ses chansons.
Car le poète est dans le réel qu’il ne fait pas que regarder, admirer ou chanter ; il y est un acteur qui contribue autant que faire se peut, avec les mots, les notes et les images à l’humanisation de l’Homme et à la beauté du monde.

Dans son parcours, Erick Lenguin a fait des rencontres décisives qui ont infléchi de manière indélébile sa trajectoire, à commencer par celle de son épouse chez qui il puise l’énergie et l’inspiration de ses créations. Source et destination de ses textes et chansons : l’amour ! et le souci premier de transmettre et de partager avec les proches.

Enfin, le choc et l’admiration sans réserve pour des écrivains, des auteurs de chansons découverts au fil du temps qui, s’il ne cherche jamais à les imiter, constituent le socle de sa démarche créative : Albert Cohen, René Char, Emily Dickinson, Barbara, Nougaro… et tant d’autres.

Auteur, compositeur, interprète, Erick Lenguin se produit essentiellement sur les scènes locales du Languedoc-Roussillon le plus souvent en trio :

Festival Guitares à Travers Chants, Salle du Chapeau Rouge dans le cadre de la programmation municipale de la ville de Carcassonne, Palais des Congrès de Gruissan (11), Halle aux Grains de Castelnaudary, Musée Petiet de Limoux (11) dans le cadre de la Nuit des Musées, 24 heures en Poésie de Narbonne (cour de la Madeleine), Théâtre de la Mer à Sète (34), etc.

Publications :

  • « D’une terre, l’autre » – recueil de poésies aux éditions Kirographaires
  • « Regards » – recueil de textes de chansons aux éditions Plume-de-soi
  • « Chansons à la guitare bleue » – album (cd) de 12 chansons Hector Studio
  • « Ô vous frères humains ! » – enregistré au Hangar musical de Narbonne

Prix et récompenses :

  • Trophée Georges Brassens de la poésie 2017 de Sète (prestation au Théâtre de la Mer)
  • Médaille d’argent du concours de la chanson poétique de l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse

 

MARTIN Myriam

Myriam Martin née en 1965, attachée aux terres de ses aïeux entre Corbières Minervois et Cabardès qu’elle sillonne en tous sens dès qu’elle peut.

Engagée très tôt dans les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire, elle y consacre sa vie professionnelle. Elle intègre l’atelier d’écriture des Mille-Poètes en 2013 animé par Sylviane Blineau et renoue avec le goût de l’écriture qui lui a été transmis par son père, auteur de quelques chansons et poèmes exprimant son amour de la nature et du vivant.

NÈGRE Marion

BIOGRAPHIE

 

Je suis née un matin de Noël de l’année 1991 à Béziers, et j’ai grandi à Capestang.

Depuis l’enfance je me passionne pour toutes les formes d’art et je ne me lasse pas de découvrir et d’étoffer petit à petit mes références artistiques.

Après avoir obtenu mon Baccalauréat Littéraire, j’ai étudié la culture espagnole à Béziers.

J’étudie depuis 3 ans à Montpellier et je suis titulaire d’une Licence en Arts Plastiques.

 

Mes créations

marionegre

Cette série de travaux traduit tout d’abord ce qui me passionne, me questionne et également ce qui me révolte. Pour moi, l’art est avant tout une forme d’expression au même titre que la parole ou l’écriture.

J’aime beaucoup utiliser l’encre mais je teste aussi des techniques réalisées grâce à divers outils. Je suis toujours à la recherche de nouvelles techniques et c’est ce que j’aime le plus dans l’art.

 

À travers mes réalisations je vous invite à vous questionner et à vous plonger dans un univers mêlant  noirceur et  gaieté.

Exposition

26 mars 2016, Atelier Encres et Pigments, Béziers

DEOTTE Marc

marc déotte prix

BIOGRAPHIE

Photographe professionnel, École de la photo de la ville de Paris, Coupe de France Noir et blanc. A travaillé avec Géo, Paris Match, réponse Photo, etc.

Concepteur de festival photographique dans la région de Pézenas.

Je tiens la galerie photographique du Baobab à Pézenas depuis 15 ans. J’expose quelques centaines de mes photographies (argentiques), urbaines, sur les architectures des coopératives viticoles, voyages (Afrique, Caraïbes, Amérique du Sud).

J’effectue chaque année environ une trentaine de prestations diverses (expos, d’un week-end à plusieurs mois, festivals).

BIBLIOGRAPHIE

A ce jour, de nombreux livres et carnets photographiques

Dernier livre paru :

Haïti 2016, Éditions FLAM, 2016

(carnet social et humain avec 120 photos et textes)

Contact :

marcdeotte@free.fr

Site :

www.Youtu.be/cvPhdsLe-24

marc déotte saourel

Laurence MALACHANE

BIOGRAPHIE

Laurence Malachanne a pratiqué pendant plus de 12 années le bouddhisme tibétain auprès de différents maîtres et lamas. Son expérience en ce domaine lui a inspiré un récit dense et coloré qu’elle a écrit avec jubilation. diplômée de Sciences politiques, en relations internationales et depuis toujours attirée par l’écriture, elle a exercé le métier de journaliste. Désormais, mère de deux enfants, elle habite à Montpellier.

Auteure de La véritable histoire de Péma d’Orgyen dit  » Gourou Rinpoché « , Éditions Edilivre, 2016

livre malachanneContact :

lmalachanne@wanadoo.fr

élyge

Biographie

Belge, Anne Marie Basic est la PDG du cabinet de conseil en Management élyge qu’elle a fondé. Ce cabinet accompagne les leaders dans le développement de leurs affaires. Elle écrit aussi des livres et dispose aussi de sa propre maison d’édition au même nom.

« Faire grandir les Hommes pour faire grandir les organisations », telle est la devise de ce cabinet. Cette structure à différentes actions :

  • Développer les compétences des dirigeants, affiner leur posture managériale, –
  • Réaliser la mission, la vision, l’ambition,
  • Energiser les équipes de Direction, les évaluer, les aligner sur la vision,
  • Offrir un support à la décision, orienter les choix stratégiques,
  • Challenger et fluidifier l’organisation,
  • Mener à bien des projets de développement stratégique.

Anne Marie est aussi en charge du développement et de la promotion du vignoble de Sainte-Luchaïre au Luxembourg et en Belgique. Le vignoble est situé en Minervois. Dans son roman, le mystère de Sainte Luchaire, elle nous délivre le secret d’Aude, brulée à Minerve en 1210 au moment des troubles contre les cathares !

Anne-Marie Basic collabore régulièrement aux revues littéraires, dont «  Écrire Magazine »

Bibliographie

Les leçons de l’eau, le bon sens de l’eau au service des P.M.E., essai, Luc Pire, 2002

Le Mur des Belges, roman philosophique, Editions élyge, 2009

Le mystère de Sainte Luchaire , roman philosophique, Editions élyge, 2009 (voir ce livre sur la liste des livres nominés, cliquez ici)