Archives de catégorie : Inscrits

Guy SAVEL

 

 

Dessinateur, peintre, collagiste, plasticien, écrivain, je suis né au PUY-EN-VELAY.

J’ai installé mon atelier à PAUCOURT (Loiret).

La Mairie de Brioude, le Musée Crozatier du Puy-en-Velay, le Musée Artcolle à Plémet possèdent certaines de mes œuvres.

 Dessinateur, peintre, collagiste, plasticien, écrivain, je suis né au PUY-EN-VELAY.

J’ai installé mon atelier à PAUCOURT (Loiret).

La Mairie de Brioude, le Musée Crozatier du Puy-en-Velay, le Musée Artcolle à Plémet possèdent certaines de mes œuvres.

J’ai exposé en région, à PARIS, également en NOUVELLE ZÉLANDE, ANGLETERRE, ALLEMAGNE, CANADA, POLOGNE, BULGARIE, ITALIE, SUISSE, USA, CHINE, ISRAËL.

Lors de ces différentes expositions, mon travail est remarqué, cité par les journaux, revues, radios et télévisions et obtient de nombreuses récompenses. (Toile d’or 2013 de la Fédération Nationale de la Culture Française. Médaille de vermeil, d’Arts-Sciences-Lettres, ainsi que plusieurs médailles d’argent pour mes créations littéraires).

J’ai créé et animé plusieurs ateliers artistiques et réalisé des peintures murales dans des établissements publics du Loiret, ainsi qu’en Allemagne.

Les revues littéraires et poétiques françaises, belges et luxembourgeoises, publient, régulièrement, mes poèmes, mes nouvelles, mes dessins et des reproductions de mes tableaux.

Je figure dans plus de 30 recueils collectifs ou anthologies et j’ai publié 10 recueils illustrés de ma main dont Variations (e-book), paru aux éditions Pierre Jean VARET, Clairs-obscurs et rougeoiements aux Editions 2000 Regards.

Je suis membre Sociétaire du Musée Artcolle et préfacier des ouvrages sur l’Art du collage édités par Pierre Jean VARET et j’ai participé à des interviews et animé des émissions de radio consacrées à la peinture et à la poésie.

Ma démarche (picturale et littéraire) ne s’enferme ans aucun système mais aspire, au contraire, à une totale liberté d’expression.

                    

Notons également que M. GUY SAVEL a obtenu le 1er Prix de Poésie Libre au Grand Concours AMAVICA 2018 dont la remise des Prix était le 5  août 2018 dans la cour du Château médiéval de Capestang.

Contact :     

 

contact@guysavel.com

Site :

www.guysavel.com

 

Sabine Wirt

Sabine Wirt, photographe

SANNE : Mon projet

« Mes images sont des photos de voyage – d’un voyage intérieur »

 

 

 

 

QUI SUIS-JE ?

J’ai un diplôme de pédagogie sociale obtenu en Allemagne. En 1988, j’ai déménagé en Suisse et j’ai continué à me former en supervision, coaching, formation d’adultes, développement d’entreprise, management et management de qualité.

J’y ai tout d’abord été responsable de diverses équipes pédagogiques puis co-directrice d’un foyer accueillant environ 120 personnes en situation de handicap mental. J’ai par la suite enseigné, entre autres, la pédagogie et la psychologie, mais aussi la gestion d’entreprise et le management de qualité. J’ai animé des ateliers de développement d’équipe, de gestion de conflit et de communication interpersonnelle. J’ai également accompagné des équipes pédagogiques comme coach et superviseur. En France, j’ai travaillé comme aide à domicile et comme ouvrière dans les vignes. Depuis février 2016 je suis auto-entrepreneur. Je suis coach (développement personnel) et artiste.

J’habite au Priou, un petit hameau pittoresque proche de Saint-Chinian.

Sabine Wirt
Coaching & Trans Formation

Edition du bout de la rue : maison d’édition parisienne
Deux auteurs nous représenteraient particulièrement dans la collection jeunesse qui comprend une collection polar, roman, poésie :
– Joël Corno  auteur jeunesse  (collection Detectivarium) et adulte
– Anne Jercilof auteur jeunesse (collection Detectivarium)
Nous vous invitons à visiter nos sites :

 

Édition du Bout de la Rue

Francine Aurand

Responsable d’édition
mail :

Joël CORNO

 

Après une longue carrière au CNRS, en tant qu’ingénieur de recherche, il passe une partie de son temps à écrire de multiple ouvrages dans différents domaines :

Roman d’aventure Brutes, de pommes des nouvelles Vie de chien à Vanves .

Il participe au recueil collectif de nouvelles « Mystérieux chats »

Pour la jeunesse, au sein de la maison d’Edition du Bout de la Rue, il contribue à développer la collection pour la jeunesse Detectivarium  dans laquelle il a écrit le livre Recovery au golfe. Il s’occupe également de la mise à jour du site (www.detectivarium.fr) et particulièrement les rubriques pédagogiques « autour des livres ».

Recovery au Golfe, Collection Desactivarium, tome 5, Edition du bout de la rue

Lors d’un séjour en Bretagne avec sa famille, tandis qu’il se baigne près d’une plage de l’Île aux Moines, Guillaume Delange est sauvé de la noyade par un gentil dauphin. Celui-ci va ensuite l’aider à découvrir ce qui se cache derrière les étranges va-et-vient du sinago, petit bateau de pêche aux activités douteuses… pas de vacances pour les détectives ! Guillaume, Mikajoh et Whysk vont à nouveau se retrouver entraînés dans un tourbillon d’aventures à travers le golfe du Morbihan, entre terre et océan.

Recovery : au golf, c’est un coup réussi, réalisé en général à partir d’une partie accidentée ou difficile du parcours.

Brutes de pomme, Roman d’aventure, Edition du bout de la rue

Cette dernière mission du Colonel Ernest Prével est aussi le premier roman de l’auteur. Menée de main de maître, illustrée par des cartes précises, cette expédition aux multiples rebondissements, vous transporte au Triangle d’Or. C’est une aventure pleine de force et de passion. On mord à pleines dents dans ce fruit dangereux, sans reprendre son souffle, jusqu’au trognon !

Paroles Vanvéennes, recueil
Recueil collectif avec la participation de Joël Corno
Editeur : Edition du Bout de la Rue

Cet ouvrage, conçu sur une idée originale de Pierre Meige, retrace, par ces témoignages recueillis, l’histoire ancienne ou contemporaine de la commune. Tous ces auteurs, des plus humbles aux plus érudits, n’ont eu qu’une seule pensée : que leurs écrits, dans leur spontanéité, leur sensibilité, leur sincérité, leurs sentiments, montrent leur attachement profond pour leur ville. Puissent ces témoignages, autant que les vieilles pierres des maisons, soient une contribution au patrimoine de leur cité : VANVES.

Mystérieux chats…, Edition du Bout de la Rue

Auteurs du collectif : Joël Corno, Claude Etienne, Anne Jercilof, Frédéric Jost, Phealia Li Cavoli, Pierre Meige, Joseph Ouaknine, Gérard Streiff, et…Edgar Allan Poe

« Je les aime, je les déteste, ces animaux charmants et perfides « , écrivait Maupassant.

Vous découvrirez que cette réflexion sur ces mystérieux félidés ont inspiré différents auteurs. Leurs aventures sont-elles fiction ou réalité ?

Kim WAAG

BIOGRAPHIE

Kim Waag est poète chanteuse.

De formation classique, en chant, guitare et flûte,Kim Waag a commencé à mettre en musique des poèmes de sa mère Cécile Waag à l’âge de 15 ans. Depuis, elle écrit aussi ses textes.

Elle propose des récitals poétiques avec ses compos : des poèmes, écrits par des poètes d’ici ou par elle-même, qu’elle met en musique et accompagne à la guitare.

Kim Waag, l’invitée de Christian Malaplate le 11 décembre 2017 dans l’émission Traces de lumières.

De style folk, ses chansons emmènent l’auditeur dans un monde de poésie.

 

Envol, son dernier album

Felip HAMEL

Felip HAMMEL est né le 29 mai 1949 à Porto-Novo, Bénin. C’est un occitan convaincu.

Après son baccalauréat à Paris en 1967. Il a obtenu une licence de philosophie à l’université de Paris-Sorbonne-Censier en 1970. Il a poursuivi après son service national en 1970-1971 par une licence et maîtrise d’occitan à l’université Montpellier III de 1993 à 1996.

Tout d’abord bibliothécaire documentaliste à l’école alsacienne à Paris (1972-1973), il a été cadre chargé de formation au groupe VIA (1973-1982), puis propriétaire exploitant d’un établissement commercial à Nissan Lez Ensérune (1982 – 1994), qui signe son ancrage local.

Devenu le directeur-fondateur de l’établissement d’enseignement supérieur occitan APRENE à Béziers, il a été chargé de la formation initiale des enseignants des écoles Calandretas (1994-1997). Ce qui montre sa volonté de promouvoir la langue occitane.

Il est devenu alors le directeur-fondateur de l’Institut Supérieur des Langues de la République Française, qui prend en charge la formation initiale des maîtres assurant les enseignements en immersion en Alsace (pour ABCM-Zweisprachigkeit), du Pays basque (pour Seaska), de Bretagne (pour Diwan), du pays catalan (pour les Bressolas) et des

pays d’òc (pour Calandreta) (1998-2007). Il termine sa carrière par la direction de l’établissement public Lo CIRDOC à Béziers (2007-2012).

Linda BASTIDE

Linda Bastide, peintre :

 Expositions à Narbonne, Gruissan, Montmartre, Espagne, Roumanie, Californie….

Linda Bastide, écrivain- poète :

  • Académie Française : 1 voix favorable à l’élection de janvier 2013
  • Membre de la Société des Gens de Lettres
  • Ambassadeur Culturel Européen à Logroño-La Rioja. Espagne
  • Ambassadeur Culturel de la République de Montmartre. France
  • Ambassadeur des poètes français à Petrila- Roumanie
  • Membre des Poètes Intuitiste.
  • Membre du P.E.N Club et de la Charte des Auteurs.
  • Ex-vice Présidente de la Société des Poètes Français, reconnue d’Utilité Publique
  • Présidente des Éditions Poètes à vos Plumes
  • Correspondant de Presse pour le site international http://lesbavardsdunet.fr/

Auteur de :

  • 5 romans
  • 14 recueils de poèmes

 Récompensée par :

  • 10 Prix Littéraires français
  • 9 Prix Littéraires  Internationaux

Dont le dernier en Juin 2015 : Prix International de poésie traduite et illustrée pour son dernier recueil « 13 pas sur les pavés bleus de Montmartre » à Polotzk  (Biélorussie)

Linda Bastide, comédienne (pseudo Linda  Vandal) :

Invitée à  NYC avec le Film « La Dérive » où elle tient le rôle principal, dans le cadre du Festival International de Cinéma de l’été 2015 « Green Festival » qui se tient à Central Park

 

 

 

 

Jo CASSEN

 Poète, écrivain de théâtre, comédien, metteur en scène.

De Maubeuge (Nord)

Enfant de la balle. Né en Mars 1950, fils de saltimbanques ayant bourlingué en France avec un théâtre démontable. Il est né dans une roulotte.

Comédien et Metteur en scène. Ancien élève de René Hiéronimus de la Comédie Française et de Jean Périmony à Paris.

Activité culturelle

Président de l’association Littéraire et Poétique « Trouvères, jongleurs et Ménestrels en Pays d’Aldegonde ».

Animateur, comédien et metteur en scène du « Théâtre de l’Etincelle – Compagnie Echelle & Tartine ».

Membre de :

  • Sociétaire de la Société des Poètes Français
  • Flammes Vives, Mille Poètes en Méditerranée, L’Essor Poétique, L’Etrave, Société des Auteurs et Poètes de la Francophonie.
  • EAT (Ecrivains Associés du Théâtre).
  • ANRAT (Association Nationale de Recherche et d’Action Théâtrale).
  • SACD (Société des Auteurs & Compositeurs Dramatiques)

 

Une carrière riche de Cadre dirigeant d’entreprise qui a pris fin en qualité de DG d’une PMI de 300 salariés.

Précédemment, DAF d’un groupe d’Ingénierie Automobile coté à la bourse de Paris (8filiales, + de 1000 salariés, cadres et ingénieurs), et avant Directeur Financier, puis Directeur commercial de groupes industriels cotés (+1000). Carrière de Management-Finances-Gestion en organisations professionnelles agricoles et de travailleurs indépendants. Etc.

Ancien membre d’une Jeune Chambre économique (Années 80) et de l’association nationale DFCG (Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion- Années 90) et du Centre des Jeunes dirigeants d’entreprises (CJD)

Délégué CFDT-BETOR pour les Antilles, Guyane et Amérique du Sud pour les cadres de la SATEC au cours des années 70.

Ex Président d’un club de réflexion de politique « Charente Avenir » – années 80) et membre d’un club National de réflexion et d’action politique « Les Nouveaux Démocrates » présidé par Philippe Guilhaume –années 80.

BIBLIOGRAPHIE DE POÉSIE 

Recueils de poésie

Editions des Sourciers :

« Vagabond’âmes » – « De Routes en Art » – « Quelques Etincelles Vives »- « Horizons dans la brume » – « Le Bon grain et l’Ivraie ».

Editions Mille Poètes en Méditerranée :

« Le Jardin extraordinaire »

Editions La Nouvelle Pléiade :

 « Variations chimériques »

Editions de la Pisselotte

« L’Epoustouflant périple du banal ordinaire »

 « Les Araignées ne dorment pas la Nuit.

 

Recueils non édités :

Fantômes en cohorte (primé par l’Académie des Sciences, Arts et Lettres d’Arras et aux Poésiades de Moulins),

Chimères (nommé au Concours Jean Aubert de Flammes Vives 2017)…


Ouvrages Collectifs de Poésie

Anthologies Thématiques 

Flammes Vives : « Les Plumes qu’on assassine », « Variations sur la Planète », « Les Voyages », « La Tendresse ». :

Editions du Bord du Lot : « Calliope » 2015, « Thalie » 2016.

Editions Bruno Salgues : « L’Arbre » (Les Rencontres Culturelles de Capestang- 2016)

Anthologies & Recueils Collectifs

Recueil de l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse – 2018-

Flammes Vives 2013-livrets 1 et 4, 2014-livrets 2 et 3, 2015-livret 2, 2016-livrets 1 et 4, 2017-livrets 1 et 3, 2018 – livret 1.

Editions du Bord du Lot : « Il vit encore le Poète » -2014-, « Quelques grains d’Hellébore »-2015-, « Comme un bouquet de quilles »-2016-, « L’éventail des mots »-2017

Mille Poètes en Méditerranée : « Il faut garder la poésie »-2014-, « Que reste-t-il de nos Amours ? » -2015-, « La Mer » -2016- « Le truc du pognon »-2017.

Plume de Poètes : « La Différence » -2015.

Société des Poètes Français : « Anthologie de poésie 2016– Livret n°3 ; Anthologie de poésie 2018

Société des Auteurs et Poètes de la Francophonie : « Le Florilège »- 2017-

Musée Joachim du Bellay : « Dix mots m’ont dit » -mai 2016-

Poètes sans frontières (La Nouvelle Pléiade) : Anthologie 2017 –Livret n° 36

Poètes Classiques d’Aujourd’hui (La Nouvelle Pléiade) : Livret n°4 -2015-, Livret n°5 -2016-, Livret n°6 -2016-, Livret n°7 -2016-, Livret n°8 -2016-, Livret n°9 -2017-, Livret n°10 -2017, Livret n° 11 -2018

Essor Poétique : Morceaux Choisis 2017.

Société des Poètes Français : Anthologie de poésie 2018

Revues

Rosati – revue de la Société Les Rosati Arras, 2016, 2017

Essor Poétique – La Roche sur Yon (Vendée) : Printemps 2017, Eté 2017, Automne 2017, Hiver 2017, Printemps 2018, Eté 2018.

Société des Lettres de Saintonge et d’Aunis : n° 28 -2015

BIBLIOGRAPHIE DE THEÂTRE

Editions des Sourciers

– Théâtre Complet : Saltimbanque, Deux Millions, Hélios 888, Le train de 18 heures 54, Deux patates pour un leurre, le Don d’Etienne, Les Impromptus de Maubeuge, Adolphe Hubinet, enfant de Monceau Saint Waast.)

– Théâtre pour la jeunesse : Un, deux, trois Soleil, La nuit mon ange, Pauline de Noël, Nikorima le rusé et la légende du cargo, Omar et l’Oiseau, Histoire de Karim, Le Livre de Médor.

– Le Petit Monde Gypette suivi de Yacamaté, Cannibales en Folie, Le Chariot et la cloche.

Festival ou la Nuit des Carmes suivi de La Nuit de la Grande Ourse, Et les cigales se sont tues, Un poète dans la rue, Youri Tallo.)

La pièce « Festival » a été créée au Festival d’Avignon en 2014.

Editions de la Gare : « Un personnage en quête de hauteur ». (Le Bocal Agité)

Editions du Petit Théâtre de Vallières : « Histoires de jungle » de Jo Cassen (cahier de théâtre n°31)

Théâtre non édité

Théâtre tous publics :

Pièces courtes : « Hors-Jeu – Le loup et la salamandre », « Hold-up au Tour de France », « Le miracle du Saint Nez », « Des mots pour dire les maux », « David et Jonathan ».

Pièces Longues : « Le petit chat est mort ».

Théâtre de Jo Cassen joué à l’Etranger

« La Nuit mon Ange » à Houston (Texas)

« Nikorima le rusé » à Hong kong (Lycée Français de Hong Kong)

« Deux millions », « Hold up au tour de France » en Belgique.

Théâtre de Jo Cassen joué en France

Tous publics :

Saltimbanque, Le Don d’Etienne, Deux Millions, Le Train de 18 heures 54, Adolphe Hubinet, Les impromptus de Maubeuge, Et les Cigales se sont tues, Hélios 888 ou L’Affaire Lady Annabelle, Festival ou La Nuit des Carmes (création Festival d’Avignon 2014)…

Jeunesse :

Un Deux Trois Soleil, La Nuit mon Ange, Histoires de jungle, Hold-up au tour de France, La Nuit de la Grande Ourse, Omar et l’Oiseau, Nikorima le rusé, Le Livre de Médor, Pauline de Noël, Le Petit Monde de Gypette, Hold up au Tour de France, Histoires de Jungle….

DISTINCTIONS & PRIX

Poésie

Narcisse d’Argent – Académie des Jeux Floraux de Toulouse 2018

Grand Prix Charles Trenet 2015 (Mille Poètes en Méditerranée 2015)

1er Prix :

  • Grand Prix de la Ville d’Aix-en-Provence 2017- Prix Mirabeau – (Poésie Classique)
  • Mille Poètes en Méditerranée 2017 – (Poésie Néo-classique
  • SAPF Société des Auteurs et Poètes de la Francophonie 2017 : Prix Claude Sorel (Poésie Libre)
  • Jeux Floraux de Picardie 2017 (Poésie Libre)
  • Jeux Floraux de Saintonge et d’Aunis 2017 : Prix Emile Couzinet-(Scénario de film de court métrage de fiction)
  • Mille Poètes en Méditerranée 2016 – (Acrostiche)
  • Jeux Floraux de Saintonge et d’Aunis 2015 : Prix Jean Boulan (Poésie Libre)
  • Mille Poètes en Méditerranée 2014 – (Poésie Libre)
  • Mille Poètes en Méditerranée 2014 – (Prose Poétique) 

2ème Prix :

  • Apollon d’Or 2018 –Vaison-la-Romaine- – (Poésie Néo-classique)
  • Mille Poètes en Méditerranée 2017– (Prose Poétique)
  • Art et Poésie de Touraine « Jardin de France » 2017 – (Poésie Libre)
  • ROSATI Arras 2017 Prix Visages du Nord – (Poésie Libre)
  • ALVO –Amitiés Littéraires du Val d’Orléans 2017 Prix Charles Perrault
  • Montmélian la Solaire 2017 (Contes, Nouvelles et Récits poétiques)
  • Jeux Floraux de Saintonge et d’Aunis 2016  Prix Henri Mériot (Poésie classique)
  • Jeux Floraux de Saintonge et d’Aunis 2016  Prix Noël Santon (Poésie Néo-classique)
  • Mille Poètes en Méditerranée 2016 (Poésie Classique, Poésie Libérée, Poésie Néo-classique)
  • Mille Poètes en Méditerranée 2014 (Poésie Classique)

3ème Prix, Diplôme d’honneur, Mention ou Accessit.

  • Jeux Floraux du Béarn 2018 – Prix Paul-Jean Toulet
  • Apollon d’Or 2018 – Vaison-la-Romaine – (Poésie classique)
  • Association Philémon- SPAF Midi-Pyrénées 2018 (Poésie Néo-classique & Poésie Libérée)
  • Académie des Sciences, Lettres et Arts d’Arras (Recueil « Fantômes en cohorte ») Médaille de Bronze 2017
  • Flammes Vives : Recueil nommé au palmarès du Prix Jean Aubert 2017 : « Chimères »
  • Poésiades de Moulins 2017 (Poésie Néo-classique, Classique, Nouvelle) et Recueil (Fantômes en Cohorte)
  • ROSATI Arras 2017 : Prix de la ville d’Arras.

Jeux Floraux de Saintonge et d’Aunis 2017 – Prix Henri Montarras (Contes et Nouvelles)

  • L’Essor Poétique 2017 – Prix Francine Robert – (Poésie classique)
  • Editions du Bord du Lot 2017 – (Poésie Classique
  • Mille Poètes en Méditerranée 2017 – (Poésie Classique)
  • Jeux Floraux Méditerranéens 2017 – (Prix de la Nouvelle)
  • Mille Poètes en Méditerranée 2016 – (Poésie Libre)
  • ROSATI Arras 2016 : Prix Maurice d’Hartoy, Prix Pierre Sebert, Prix Henri Caudron.
  • L’Essor Poétique 2016 (Prix Irène Devaux – Classique) et Poésie Néo-classique)
  • Editions du Bord du Lot 2016 (Poésie Néo-classique)
  • Jeux Floraux du Béarn 2015 (Chanson Poétique)
  • L’Essor Poétique 2015 (Sonnet)
  • Salon Orange Reims 2015 (Sonnet, Poésie Classique, Poésie Néo-classique, Poésie Libre et Prose poétique.)
  • Editions du Bord du Lot 2015 (Poésie Libre)
  • Editions du Bord du Lot 2014 (Poésie classique)

Théâtre

  • « Saltimbanque » : lauréat du Concours de la Renaissance Française en 2006.
  • « Histoires de Jungle » « nominée » au Petit Théâtre de Vallières en 2017
  • « Youri Tallo » – Prix Emile Couzinet (Scénario de film de court métrage de fiction) Jeux Floraux de Saintonge et d’Aunis 2017

Jo Cassen – Metteur en scène

  • Quelques Mises en scène (liste non exhaustive)

Diverses compagnies :

  • Les Noces de Sang de Federico Garcia Lorca.
  • Tchao de Marc Gilbert Sauvageon.
  • La Lune se couche d’Harold Pinter.
  • L’Ombre de la ravine de Synge.
  • Oncle Vania d’Anton Tchékhov.
  • Les Mains sales de Jean-Paul Sartre.

Pour la compagnie « Le Théâtre de l’Etincelle »

  • Rencontres peu ordinaires de Philippe Caure
  • Les Derniers Devoirs de Louis Calaferte
  • La Maison pour le week-end de Renaud Loizeau
  • Le Refuge de James Saunders
  • Le début de l’Après-midi d’Eric Durnez
  • Louison d’Alfred de Musset
  • Opération Oméga de Catherine Chevrot
  • Esprit d’Amour de Dominique Eulalie
  • Sarah de John Murrel (adaptation d’Eric Emmanuel Schmitt)
  • Edouard et Agrippine de René de Obaldia
  • Cent heures de Franck Dequidt
  • Un Bonheur Perpétuel de Marc Comairas
  • Les Mangeuses de chocolat de Philippe Blasband
  • La Rencontre de Sophie Aguille
  • La Clé de Michel Fournier
  • L’Homme du Gave de Jean-Paul Alègre
  • La Vie commence au Théâtre de Jean-Paul Alègre
  • Les Cercles Parallèles de Georges Bernay
  • L’Eau du Loup de Pietro Pizzutti
  • L’Enseigneur de Jean Pierre Dopagne
  • Les Déplacés de Xavier Durringer
  • La Nuit de Mai d’Alfred de Musset
  • Ring de Léonor Confino
  • Mademoiselle J’Affabule de Luc Tartar
  • Transit de Carles Battle
  • La Chambre 100 de Vincent Ecrepont
  • Lysie Strada de Bernard Damien
  • Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce
  • Belles, Riches et Célèbres de Anca Visdei
  • Nalia, la nuit de Eudes Labrusse
  • L’Ours, La demande en mariage, Le Jubilée d’Anton Tchékov
  • Big Blue Eyes de Dorothée Zumstein (Paris 2011 et Festival d’Avignon 2013)
  • Deux Petites Dames vers le Nord de Pierre Notte (Paris 2012)
  • Rhinocéros d’Eugène Ionesco
  • La Véridique Histoire de Damoiselle Rosette de Petit Sars d’Henri Boez
  • Dissolution d’un ectoplasme de Denis Marulaz
  • Bidules Trucs de Pierre Notte
  • Roland Dubillard (Nouveaux Diablogues)
  • Jean Michel Ribes (sketchs)
  • Hanokh Levin (courtes pièces)
  • Les Roses d’Atacama de Luis Sepùlveda
  • Etoile, le petit cirque (Adaptation théâtralisée de la BD de Rascal et Peter Elliott)
  • Paroles de Poilus (Montage-commémoration lettres, articles, poèmes… Evocation de la grande guerre)
  • Barbe de Grive (Adaptation scénique du conte éponyme de Pierre Dubois)
  • Et le théâtre dont il est l’auteur 
  • Un, deux, trois Soleil, La Nuit mon Ange, Nikorima le rusé, Omar et l’Oiseau, Le livre de Médor, Pauline de Noël, La Nuit de la Grande Ourse.(théâtre jeunesse)
  • Saltimbanque, Le Don d’Etienne, Hélios 888 ou l’Affaire Lady Annabelle, Festival ou la Nuit des Carmes, Le Petit Monde de Gypette, Deux Millions, Le Train de 18heures 54,
  • Et les cigales se sont tues
  • Et de nombreux sketchs de café-théâtre ou de cabaret,
  • Plusieurs cabarets poétiques (dans le cadre du Printemps des Poètes)
  • En qualité de comédien : Plus de 150 rôles du répertoire, enfant, adolescent puis adulte

Courriel :

jo.cassen@yahoo.fr

Blog :

www.jocassen.com

www.theatredeletincelle.com

Claire PRENDKI

 

Claire Prendki est auteure et plasticienne.

Elle se partage entre Paris et la Normandie, l’enseignement et l’écriture, des lycéens difficiles et ses parents vieillissants aujourd’hui disparus. Dans son livre, Une mémoire pour Alzheimer, Claire Prendki dépeint, avec humour, tendresse et réalisme sa vie de quinquagénaire écartelée entre la ZEP et la maison de retraite.

« Vous avez vu La journée de la Jupe2 ? Alors voilà, mes élèves, ils sont comme ceux du film ». Claire Prendki va droit au but. Qu’on l’écoute ou qu’on la lise, c’est incontestable : elle a le sens du dialogue. Comme son père, ancien rédacteur en chef du quotidien Le Parisien, elle aurait pu être journaliste. Fine plume, curieuse et rompue aux exigences de la presse écrite, Claire a pourtant choisi d’exploiter sa « bonne oreille » et, plus particulièrement, son don pour les langues, en devenant professeur d’anglais. Tant pis pour l’atavisme.

Une jeunesse itinérante 

Née à Casablanca en 1950, Claire quitte définitivement le Maroc en 1956 pour rejoindre l’Auvergne, le temps de suivre sa scolarité primaire et une partie de ses études secondaires. Naviguant au gré des missions de son père qui prend la direction de plusieurs rédactions, la jeune fille proche de la nature et déjà soucieuse d’écologie devient, de fait, citadine. Au terme de ses études supérieures menées un temps à la faculté de Rouen, un autre à celle de Paris III, Claire décroche une maîtrise d’anglais en 1972. Elle enchaîne sur le Capes et entame sa carrière sa d’enseignante en acceptant, sans chercher à s’économiser, des postes de suppléante dans des collèges et lycées de l’académie de Versailles. En 1980, la jeune femme est titularisée. Elle a déjà compris que, contrairement au sentiment apparent de son père, le métier d’enseignant était tout aussi périlleux que celui de journaliste.

Un éclectisme littéraire 

Affectée dans des établissements sensibles de Paris et de la région parisienne, confrontée à la désinvolture et à la violence scolaire, Claire ne fuit pas. « Je viens d’un milieu où aller travailler, quel que soit son état de santé, est un principe. À plusieurs reprises, j’aurais pu demander à m’arrêter. Je ne l’ai pas fait ». Son salut, l’enseignante le trouve dans les voyages, ses « grandes balades sur la planète », et l’écriture à laquelle elle se livre lorsqu’elle part rejoindre filles et époux dans son village de Normandie. « J’écris depuis toujours », dit-elle. « C’est ma façon de vivre hors du temps. Des poèmes, des pièces de théâtre3, des nouvelles, des textes de chanson. » Son talent, sa créativité et son éclectisme lui valent de devenir vice-présidente de l’association Plumes à connaître (APAC) en 1992. Récemment, tandis que germe en elle l’idée d’un roman sur fond de violence scolaire, un agent littéraire lui conseille plutôt de relater, avec le ton distancié qui la caractérise, l’expérience douloureuse qu’elle est en train de vivre.

Une réflexion sur la transmission 

Confrontée au placement soudain de ses parents en maison de retraite et à la maladie d’Alzheimer dont souffre son père, l’enseignante écrit, en quatre mois à peine, son quotidien. « Une vie partagée entre une jeunesse pleine de vigueur à qui l’on a du mal à transmettre quoi que ce soit et une vieillesse inéluctable qui efface tout sur son passage… Une situation compliquée demandant une organisation personnelle éreintante et dans laquelle se retrouvent beaucoup d’enseignantes de ma génération… »

Attendant son départ en retraite « en juin 2011, vraisemblablement », pour se consacrer totalement à l’écriture, Claire Prendki continue d’enseigner l’anglais à ses lycéens de ZEP, espérant, à la rentrée prochaine avoir quelques élèves de BTS. Pour varier les plaisirs. Terminant un petit roman de science-fiction sur l’état de la planète, elle couche enfin sur le papier son grand intérêt pour l’équilibre écologique, reprenant ainsi un flambeau longtemps porté par son père4. Plus tard, Claire le sait déjà, elle écrira un polar.

                                 Marie-Laure Maisonneuve 

(1) « Une mémoire pour Alzheimer », Claire Prendki (préface d’André Bercoff), éditions Alphée, 2009.
(2) Le film de Jean-Paul Lilienfeld
(3) Elle est notamment l’auteur de la comédie satirique « Cloches de Noël », mise en scène par Sophia Madar et récemment jouée au théâtre parisien Le Proscénium
(4) L’un des membres fondateurs de l’association des Journalistes-écrivains pour la nature et l’écologie (JNE).

Elle est auteurs de textes de poésie dont  » Post Coïtum  » ou  » Tempête en baie de Morgat « .

Cloches de Noël   (comédie satirique d‘aujourd’hui) est sa pièce de théâtre la plus connue.

A Paris,  le 24 décembre,  quai de la Râpée, 4 SDF  parlent du froid et de leur vie. Il s’agit de la bande à Dany sympathique ex chauffeur de poids lourd. Un professeur de philo au chômage  les rejoint.  Il vit une  période très difficile.  Au cours de la nuit, ils sont démarchés par une attachée de presse  qui a besoin de SDF pour passer  à la télé  ( TF 3) dans une émission de téléréalité sur les «  SDF indépendants », ceux qui n’ont pas voulu rejoindre un centre de secours. Ils refusent d’abord puis se ravisent et contactent l’attachée de presse  de l’émission. Ils sont persuadés qu’ils gagneront de l’argent. Ils sont donc invités  sur le plateau mais Ils perturbent l’émission  en refusant les jobs proposés par les DRH qui appellent en direct. Seul le prof de philo  accepte le job de veilleur de nuit dans une usine de croquettes  pour chiens en banlieue. Puis, le lendemain, dépités, on les retrouve sur le trottoir  à vendre les produits  offerts  par les sponsors ( croquettes, boîtes de Cola…)   Aidés par une association caritative, ils attendent dans la bonne humeur  de fêter la galette de l’Epiphanie et le texte s’achève sur une lueur d’espoir

Ce texte drôle est de la veine de «  Le Père Noël est une ordure » ou de «  La  vie est un long fleuve tranquille ». Les dialogues  ont une parenté avec ceux de Michel Audiard. Ce texte n’aurait besoin que d’un petit budget. Il a été joué au théâtre plus de 30 fois en 2008 et apprécié pour son ironie grinçante.

Blog :

http://www.couleurs-poesies-jdornac.com/tag/claire%20prendkis/