Tous les articles par Monique-marie ihry

Bernard MIRANDE

Bernard Mirande est écrivain, psychologue et poète, titulaire d’un D.E.A. de Littérature française et contemporaine, il a suivi l’enseignement du poète, philosophe et métaphysicien, François Brousse pendant près de dix-huit ans. Depuis 1980 Bernard Mirande exerce en tant que psychothérapeute, il anime des conférences, des ateliers, des groupes psychothérapeutiques ainsi que de nombreux séminaires de psychologie métaphysique essentiellement axés sur le thème du rêve.

Il a fondé l’association SONGE à Montpellier en 1981, son travail s’inscrit dans la lignée Junguienne tout en intégrant l’apport psychanalytique de Freud et de Lacan.
Dans le cadre des cafés à thème L’auteur anime à Lunel, Montpellier et Nîmes, des rencontres : « A l’Ecoute des Rêves ». Il créé en 2015 dans la ville de Lunel le festival Folquet de la poésie.

Bibliographie : Auteur de plusieurs essais sur le thème du rêve

Poèmes :
• Les Chemins du Grand-Œuvre – Ed. du Grand Rêve – Montpellier 2011
• Une étoile de jour, une étoile de nuit – poèmes de jeunesse – Ed. du Grand Rêve – Montpellier, 2012
• Initiations –Production Danicel –Paris, 2013
• La Genèse de l’Absolu – poèmes de jeunesse – Montpellier, 2016

Initiations, recueil de poésie

Aux messagers de l’Idée,

Aux poètes du passé, du présent et de l’avenir,

ainsi que de l’univers insondable.

Introduction :

J’ai essayé, par ces présents poèmes, de restituer partiellement les initiations et l’influence de celles-ci sur mon évolution psychologique et spirituelle. Plusieurs de ces poèmes sont aussi des dédicaces de mes livres concernant « l’étude des rêves ».

Ma muse n’était pas simplement d’âme et d’esprit ; elle se découvre en 1976 également muse charnelle. J’ai longtemps cherché le regard de ma muse et je l’ai trouvé chez Hélène. Cet or, vert cuivré, dans lequel soleil, et pluton s’embrasent. Puis, François Brousse nous a donné son cycle d’initiations spirituelles. 

Face au miroir magique j’ai obtenu un certain nombre d’expériences, merveilleuses et extraordinaires, qui m’ont permis de découvrir un monde inconcevable.

La notation quotidienne de mes rêves  accompagne l’aventure.

Ces poèmes ne sont que de faibles résonances de ce que j’ai pu vivre grâce aux initiations. Je ne cherchais pas François Brousse, il a jailli chez moi par la porte des rêves et la porte des visions ; l’une et l’autre m’ont conduit vers lui. Je trouvais l’initiateur et je découvrais peu à peu le Maître. Depuis, je ne l’ai plus quitté et j’ai continué à le voir et à dialoguer avec lui dans mes rêves et dans mes expériences spirituelles.

 

Une étoile de jour, une étoile de nuit, recueil de poésie

Bernard Mirande, analyste de rêves à Montpellier, s’est déjà fait connaître par la publication d’une dizaine d’ouvrages sur son sujet de prédilection. Citons Le tarot initiatique et les rêvesRêve et psychothérapie et le dernier paru : Rêves & Illumination. Psychologue mais aussi diplômé de littérature, Bernard Mirande s’est, très jeune, passionné pour la poésie. Il a fondé plusieurs clubs de poésie et n’a jamais cessé d’en écrire. Un premier recueil Les Chemins du Grand Œuvre est paru en 2010 aux éditions du Grand Rêve. L’auteur, embrassant son idéal, nous emmenait sur les chemins vertigineux de l’Initiation. Ce nouveau recueil Une étoile de Jour, Une étoile de nuit rassemble des poèmes de jeunesse où le poète esquisse ce que seront les grands axes de sa vie : la foi en l’amour, la place de la femme, la volonté d’aider autrui, le désir d’élever son âme vers Dieu. L’on y retrouve toute la fougue et la sincérité propres à la jeunesse, dans une langue à la fois fragile et assurée. Fragile car c’est l’émotion qui guide sa plume et assurée car cet amoureux de la poésie, ce travailleur infatigable en a, dès son jeune âge, sondé les ressources.

Les illustrations de Jacques Mirande, où affleurent le merveilleux, l’insaisissable, soulignent parfaitement l’aspect transcendant du travail de Bernard Mirande.

leseditionsdugrandreve@gmail.com

 

Palmarès du Concours International de Poésie et de Textes courts AMAVICA 2019

Palmarès du Concours de Poésie et de Textes courts AMAVICA 2019

sur le thème : « La vie, la mort »

 en collaboration avec les Mille-Poètes en Méditerranée de Narbonne

Les membres du jury du concours composé de membres actifs des deux associations se sont réunis le 16 juin dernier. Les textes reçus étaient nombreux, ils provenaient de l’ensemble du monde francophone, dont les États-Unis, la Bulgarie et l’Ukraine pour ne citer que ces trois pays. Il ne nous a pas été possible de primer tous les textes malgré l’intérêt particulier de chacun.

  • Le prix de la Ville de Capestang a été attribué à Mme Maryse DELORME de Frontignan.
  • Le Prix de la Communauté de Communes a été attribué à Mme Maria Lucilia MELEIRO du Portugal.

Ont été primés :

  • POÉSIE CLASSIQUE

1er Prix : Tino MORAZIN de MER (41500) pour « Un présent, pour un futur ? »

2ème Prix : Yves MUR d’ARGELIERS (11120) pour « L’hiver… »

3ème Prix : Jo CASSEN de MAUBEUGE (59600) pour « Dernier billet » et « Un prophète »

Mention spéciale : Maryse DELORME de FRONTIGNAN (34110) pour « Les méandres du souvenir »

  • POÉSIE NOÉCLASSIQUE

1er prix : Claudine GUICHENEZ de LANGON (33210) pour « Je suis ce passager »

2ème Prix : Guy VIEILFAUT de CROISSY-BEAUBOURG (77183) pour « Vieux compagnons »

3ème Prix : Maryse DELORME de FRONTIGNAN (34110) pour : « Recueillement »

  • POÉSIE LIBRE

1er Prix : Annick GAUTHERON de TORPES (71200) pour « La comptine des deux alliées »

2ème Prix : Guy SAVEL de PAUCOURT (45200) pour « Guerre et pluie »

  • POÉSIE LIBÉRÉE

1er prix : Nadine LEROY de ST MAUR DES FOSSES (94100) pour « Minorités »

  • PAROLES DE CHANSON

1er Prix : Gérard FRANCO de MÈZE  (34140) pour « Vive la vie »

  • ACROSTICHE

1er Prix : Maryse DELORME de FONTIGNAN (34110) pour : « Que reste-t-il ? »

  • PRIX SPÉCIAL FRANCOPHONIE

1er Prix ex aequo : Intissar HADDIYA (MAROC) pour « Étincelles de vie »

1er Prix ex aequo :  Ahmed ISMAILI (MAROC) pour «  Soupirs »

2ème Prix : Yevhenii MELNYK (UKRAINE) pour « Le message reçu par un terrien »

3ème Prix : Laïla NASSIMI (TUNISIE) pour « Avant d’être »

Mention spéciale :

  • Maria Lucilia MELEIRO (PORTUGAL) pour « Près de la demeure éternelle des poètes »
  • Gabrielle BONNET (ÉTATS-UNIS) pour « Proximité »
  • Dimana IVANOVA (BULGARIE) pour « Allégorie »
  • Alexandre MOTTA (PAYS-BAS) pour « Pas de perdants »
  • Réal BÉLIVEAU (CANADA) pour « L’aube noire »

Les décisions du jury sont sans appel.

La remise des prix aura lieu le samedi 29 juin 2019 lors des Rencontres culturelles de Capestang, à partir de 17h dans la Maison du Peuple, 2 Rue Arago à CAPESTANG (34310).

Marianne SCHUMACHER

 

Curriculum arte

Née le 14 juillet 1967

  1. : Rencontre avec l’artiste étudiant Nîmois José PIRES  avec lequel j’ai appris le vocabulaire artistique et certaines notions conceptuelles.

1982-1983: Cours du soir de dessin aux Beaux arts de ROUEN

1983 : 1 er Prix d’affiche jeune création du centre culturel de la Grand Mare à ROUEN

1985 : Exposition personnelle au centre culturel Franco- allemand de BADEN-BADEN (RFA)

1983-1986 : Stages professionnels de peinture à l’huile avec l’artiste Titza BENDAVID élève de Salvador DALI à STRASBOURG

1988-1991 : Etudes et expositions à la faculté d’art de STRASBOURG, puis de MONTPELLIER

1991-1996 : Etudes et expositions aux BEAUX ARTS DE MONTPELLIER

Formation avec les Artistes  D. Soulage, D. Dezeuse. F. Morllet, P. Saytour, k. kushnir, S. Marsden, J. Gay, Stage de Céramique au Musée de LA BISBALE (Espagne)

  1. : 1er prix de l’affiche  du « 3ème PRIX ROCK » de MONTPELLIER (ODAC)

1997 atelier collectif ARTORETUM MONTPELLIER

1999 Commissaire de l’exposition collective CELLULES. cave coopérative de MONTPELLIER

2000 Enregistrement à la Maison des artistes APE 923A

  • J’expose de manière permanente une Mosaïque en pièces de monnaie dans le hall d’accueil de la faculté RICHTER des sciences économiques de Montpellier.
  • J’expose collectivement depuis 2009 au salon des POÈMES ILLUSTRÉS à 11 NARBONNE et je suis publiée dans la revue des « Lettres et Arts Septimaniens ».
  • J’ai illustré les Romans surnaturels de Christian JOUGLA aux éditions de la Licorne 34 CLERMONT l’HERAULT.
  • J’ai été sélectionné par la municipalité en 2010 pour l’exposition des PEINTRES PAYSAGISTES NARBONNAIS. Je travaille sur mesure dans des espaces et thématiques choisis.

En se traçant, mon travail artistique me promène dans toutes les directions et me met en conscience. Le sens artistique de la Préhistoire et de l’Egypte ancienne m’ inspire. La frontière transcrite entre la vie et la mort me pousse parfois à réaliser mes pièces pour les défunts de l’Histoire. Je m’attache à produire une œuvre naturelle. Parfois distante d’avec les canons de l’esthétisme standard, ma façon de créer repose sur l’observation, la communication et la célébration, pour ne pas dire la « cérébralisation » d’avec la matière. Ma sensibilité picturale est plutôt réaliste ou onirique. Comme certains de mes prédécesseurs,  je conçois mon art de manière Totale jusqu’à me produire et faire raisonner la puissante figuration de La Marianne Républicaine que je me suis appropriée symboliquement de part mon histoire propre.

J’analyse et consigne mon quotidien avec mes images sur tous supports. Je ne me limite à aucune tendance, discipline ou style car je fais évoluer mon art à toutes les vitesses en m’appuyant sur une culture artistique de pointe , une histoire globale, multitemporelle, symbolique et utopiste.

« Le Monde n’existe pas » nous démontre le brillant jeune philosophe Markus GABRIEL dans son ouvrage essayiste. Le monde n’existerait qu’à travers notre regard. Le mien s’évertue à communiquer l’expérience de ma perception et à intégrer les pressions du monde présent qui déterminent le travail du lendemain.

Titres/thèmes de recherches

1997 « Rien. »

1999 « Cellules. »

2000 « Un point c’est tout. »

2000 « Un empire en prisme »

2001 « Marianne une image libre de droit »

2002 « La récolte de la Semeuse »   Fin du Monde Ancien

2010 « Artifices, Artefacts, Croyances et Nature

Expositions collectives

2010/18

2010

2005

2003

2002

2001

1999  

1998

1997

Salle de la Poudrière

Salle de la Poudrière

Espace CREAVIA

Abbaye de COMBELONGUE » jardin du cloitre

Galerie « A LA PLAGE »

Faculté des sciences économiques

Festival des Vidourlades

Théâtre des 13 vents

ZONTA club

Poèmes illustrés

Paysages Narbonnais

Aquarelles

Mémoires. Installation : l’œil

À la place

D’hier à demain

Méduse

Enfantillages

Salle des enchères

NARBONNE

NARBONNE

NARBONNE

ST RIMONT (ARIEGE)

TOULOUSE

MONTPELLIER

QUISSAC

MONTPELLIER

MONTPELLIER

Expositions personnelles

 

2010/15

2006

2002

2001

1997

1992/96

Centre Hélio Marin de la GC

CCAS

Faculté RICHTER

Galerie CIAL

CCAS

École des Beaux arts

Huiles sur toiles

Paysages Narbonnais

La Semeuse

Paysages Héraultais

dessins, sculptures

 » Mémoires, souvenirs, témoignages « 

Fleury d’Aude

NARBONNE

MONTPELLIER

LODEVE (HÉRAULT)

MONTPELLIER

Mon travail est visible à mon atelier Narbonnais sur demande

Contact :

mail : marianne140777@gmail.com

tél :  06 63 25 89 28

 

Guy SAVEL

 

 

Dessinateur, peintre, collagiste, plasticien, écrivain, je suis né au PUY-EN-VELAY.

J’ai installé mon atelier à PAUCOURT (Loiret).

La Mairie de Brioude, le Musée Crozatier du Puy-en-Velay, le Musée Artcolle à Plémet possèdent certaines de mes œuvres.

 Dessinateur, peintre, collagiste, plasticien, écrivain, je suis né au PUY-EN-VELAY.

J’ai installé mon atelier à PAUCOURT (Loiret).

La Mairie de Brioude, le Musée Crozatier du Puy-en-Velay, le Musée Artcolle à Plémet possèdent certaines de mes œuvres.

J’ai exposé en région, à PARIS, également en NOUVELLE ZÉLANDE, ANGLETERRE, ALLEMAGNE, CANADA, POLOGNE, BULGARIE, ITALIE, SUISSE, USA, CHINE, ISRAËL.

Lors de ces différentes expositions, mon travail est remarqué, cité par les journaux, revues, radios et télévisions et obtient de nombreuses récompenses. (Toile d’or 2013 de la Fédération Nationale de la Culture Française. Médaille de vermeil, d’Arts-Sciences-Lettres, ainsi que plusieurs médailles d’argent pour mes créations littéraires).

J’ai créé et animé plusieurs ateliers artistiques et réalisé des peintures murales dans des établissements publics du Loiret, ainsi qu’en Allemagne.

Les revues littéraires et poétiques françaises, belges et luxembourgeoises, publient, régulièrement, mes poèmes, mes nouvelles, mes dessins et des reproductions de mes tableaux.

Je figure dans plus de 30 recueils collectifs ou anthologies et j’ai publié 10 recueils illustrés de ma main dont Variations (e-book), paru aux éditions Pierre Jean VARET, Clairs-obscurs et rougeoiements aux Editions 2000 Regards.

Je suis membre Sociétaire du Musée Artcolle et préfacier des ouvrages sur l’Art du collage édités par Pierre Jean VARET et j’ai participé à des interviews et animé des émissions de radio consacrées à la peinture et à la poésie.

Ma démarche (picturale et littéraire) ne s’enferme ans aucun système mais aspire, au contraire, à une totale liberté d’expression.

                    

Notons également que M. GUY SAVEL a obtenu le 1er Prix de Poésie Libre au Grand Concours AMAVICA 2018 dont la remise des Prix était le 5  août 2018 dans la cour du Château médiéval de Capestang.

Contact :     

 

contact@guysavel.com

Site :

www.guysavel.com

 

Najib BENDAOUD

Najib Bendaoud né à Tétouan (Maroc), Docteur en sciences de l’éducation, enseignant-chercheur à l’Ecole Normale Supérieure de Tétouan, Université Abdel Malek Saadi, Maroc.

  • Membre fondateur de la revue HORIZONS MAGHRÉBINS éditée par l’université de Toulouse Jean Jaurès, France.
  • Membre fondateur de la revue WALILI éditée par l’École Normale Supérieure de Meknès, Maroc.
  • Membre du comité de lecture de la revue ALAMAT, Rabat, Maroc.

Rédacteur en chef de la revue DOSSIERS PEDAGOGIQUES, Tétouan, Maroc.

Il a à son actif les publications suivantes :

  • Lauréat du concours « Un si beau voyage » 2017 pour sa nouvelle « À Laredo, Ana me trompait avec son mari », Éditeur : Gens du monde, France, 2017

Recueils de poésie :

LES SEINS PÉNIBLES, Éditions Fikr, Rabat, Maroc, 2011

HANAN, Éditions Épingle à nourrice, Paris, France, 2013

LES RUELLES DE MON SONGE, Ed. L’Apporte-plume, France, 2015

MIRA, Éditions Slaiki Akhawayne, Tanger, Maroc, 2017

Recueils collectifs :

  • Poésie engagée, Regroupement des « Poètes Francophones Engagés » pour la liberté et la paix, 2014
  • Recueil de poèmes, Dialoguer en poésie, Association Dialoguer en poésie, 2012
  • Analectes de la poésie mondiale, (Anthologie) Mohamed Salah Ben Amor, Ichraq Éditions, Tunis, 2015
  • Revue Estrechando n°3, n°4, n°5
  • Anthologie : Rencontre-Encuentro, Éditions Slaiki Akhawayne, Tanger, 2017
  • II Encuentro International de Poesía “ Ciudad de Cabra ” Antología poética (2ème Rencontre poétique de Poésie  » Ville de Cabra  » Anthologie poétique), Espagne (du 11 au 13 mai 2018).

 

 

Alhas FONEAN

Alhas FONEAN, Grand Prix de La ville de Capestang

lors du concours de Poésie et de Textes courts AMAVICA 2018

« Pour moi, la poésie c’est une respiration, une oreille à l’écoute du monde contemporain, une certaine intuition, perception des choses qui doit favoriser et permettre − comme tout art −  la rencontre, l’entrée en communication entre les hommes. »

Alhas Fonean est né en Mai 1964 à Montpellier.

Partisan d’une poésie accessible à tous, cet « artisan poète » comme il se plaît à se définir lui-même, est à la croisée des principales écoles et influences poétiques.

Pour lui, le poète doit s’affirmer dans notre société en tant que vecteur de l’actualité. Il se doit d’être le visionnaire, le garant de la mémoire des choses. Quand l’homme oublie, il doit être l’alerte, le pôle de résistance face à la menace qui guette.

Enfin, le poète doit surtout s’efforcer de réapprendre au monde à aimer, à rêver la beauté des choses.

 

Ana HERRERA

Ana HERRERA, lauréate du Grand Prix AMAVICA 2018

dans la Catégorie FRANCOPHONIE

        

BIOGRAPHIE

Diplômée en Philologie Hispanique (Université de Malaga), Ana Herrera est Professeure de Langue Espagnole et de Littérature. Elle mène parallèlement des activités littéraires, de presse scolaire, participe à des lectures, à des projets d’innovation éducative et donne des conférences.

Elle a été secrétaire de la Fédération Provinciale des Associations de Femmes de Malaga. En partenariat avec la Délégation Provinciale d’Éducation et des Sciences de Malaga, elle a publié « Hidalgos y Mujeres de la Mancha cuatrocientos años después » (Hidalgos et femmes de la Mancha quatre cent ans après), et, avec l’Association des Études Historiques sur la Femme de l’Université de Malaga, « María Teresa León, la gran olvidada y Mujeres en la historia » (Marie Thérèse de León, la grande oubliée et les Femmes dans l’histoire).

Ana Herrera a participé à différents ouvrages collectifs (Firmana, Alas, Indocentes, Itimad, Ed. Algorfa) et revues culturelles électroniques (El Librepensador, Almiar, Aldaba, Letras, Ittakus, Estrechando). Elle est collaboratrice de la radio Amicam Radio Campillos, de La Firma, de la Chaîne Ser et des ateliers radiophoniques de « La vida es bella » (La vie est belle) de RTV Marbella. Elle fait partie du collectif Andaloux du livre et de REMES. Elle est par ailleurs sociétaire de Ace-Andalucia et le l’Association Humanisme Solidaire, et elle collabore au projet « Hoy es siempre todavía » (Aujourd’hui est toujours aujourd’hui).

Son poème « Je suis née libre » de l’exposition « Voix de Femme » a été publié dans le calendrier Amnistie Internationale 2015. Parmi ses œuvres publiées, citons la nouvelle « Mi mundo sin fronteras » (Mon monde sans frontière), Octaedro Andalucía-Ed. Mágina, 2009, le récit « Una mujer, una historia » (Une femme, une histoire), Ed. Alfar, 2010, et le roman « Hasta que los muertos lleguen al cielo » (Ed. Adhara, 2013). Elle publie en ce moment dans les revues Letras de Parnasio, Sur, Revista de literatura et Abaadjamaliya.com.

Ana Herrera est également traductrice de poésie en langue française et critique littéraire.

Elle a publié en 2016 « Bajo un cielo añil » (Sous un ciel indigo), ed. del Genal.

Elle a collaboré récemment à l’anthologie « Rencontre-Encuentro », à la « VIème Rencontre Hispano marocaine de Poésie », « Oía hablar a los árboles » (J’entendais parler les arbres) et « Este pasar despacio sin sonido » (Ce cheminement lent sans bruit), l’une et l’autre/ACE-Andalousie) et « Quejío. Grito de mujer, 2018 » (Gémissement. Cri de femme, 2018).

 

À l’heure actuelle, on ne compte plus les nombreux prix de poésie remportés par cette poète, dont le dernier : 1er Grand Prix francophonie AMAVICA 2018 pour ses deux poèmes « Notre maison » et « Seule ».

 

                       

Erik LENGUIN

Erick Lenguin est né en 1956 à Bayonne. Il a passé sa petite enfance à Saint-Palais au Pays Basque, suivi ses études secondaires au lycée de Bayonne puis intégré l’Ecole Normale d’instituteurs de Pau où il a vécu et travaillé pendant 15 ans.

Erick Lenguin y a d’abord été instituteur puis professeur de lettres et de musique en collège ainsi que militant de l’éducation populaire et de l’enfance. C’est ainsi qu’il intègrera le ministère de la jeunesse et des sports, en tant que conseiller d’éducation populaire et de jeunesse, métier qu’il exerce maintenant depuis trente ans.

Une deuxième vie va commencer en 1996 puisqu’il va quitter Pau et sa région pour venir vivre dans l’Aude, y fonder une nouvelle famille et commencer une nouvelle page artistique et professionnelle.

Ses expériences éducatives, notamment auprès de personnes défavorisées, sont un élément essentiel de sa réflexion sur le monde, la société, l’humain.

Cela est particulièrement vrai pour son investissement dans l’éducation interculturelle au sein de l’association ROUDEL fondée et dirigée par son épouse. La rencontre interculturelle interpelle en effet chacun dans ses représentations, ses valeurs, ses croyances, ses certitudes ou ses doutes et montre quel travail il reste à l’humain pour bâtir un jour une société de justice et de paix. Ainsi est née par exemple la chanson « Au pied de cent collines, dédiée à la ville de Sarajevo et à ses habitants après un séjour professionnel et des rencontres inoubliables.

C’est ce questionnement qui irrigue aussi bien ses recherches théoriques, sa pratique pédagogique que ses poèmes ou ses chansons.
Car le poète est dans le réel qu’il ne fait pas que regarder, admirer ou chanter ; il y est un acteur qui contribue autant que faire se peut, avec les mots, les notes et les images à l’humanisation de l’Homme et à la beauté du monde.

Dans son parcours, Erick Lenguin a fait des rencontres décisives qui ont infléchi de manière indélébile sa trajectoire, à commencer par celle de son épouse chez qui il puise l’énergie et l’inspiration de ses créations. Source et destination de ses textes et chansons : l’amour ! et le souci premier de transmettre et de partager avec les proches.

Enfin, le choc et l’admiration sans réserve pour des écrivains, des auteurs de chansons découverts au fil du temps qui, s’il ne cherche jamais à les imiter, constituent le socle de sa démarche créative : Albert Cohen, René Char, Emily Dickinson, Barbara, Nougaro… et tant d’autres.

Auteur, compositeur, interprète, Erick Lenguin se produit essentiellement sur les scènes locales du Languedoc-Roussillon le plus souvent en trio :

Festival Guitares à Travers Chants, Salle du Chapeau Rouge dans le cadre de la programmation municipale de la ville de Carcassonne, Palais des Congrès de Gruissan (11), Halle aux Grains de Castelnaudary, Musée Petiet de Limoux (11) dans le cadre de la Nuit des Musées, 24 heures en Poésie de Narbonne (cour de la Madeleine), Théâtre de la Mer à Sète (34), etc.

Publications :

  • « D’une terre, l’autre » – recueil de poésies aux éditions Kirographaires
  • « Regards » – recueil de textes de chansons aux éditions Plume-de-soi
  • « Chansons à la guitare bleue » – album (cd) de 12 chansons Hector Studio
  • « Ô vous frères humains ! » – enregistré au Hangar musical de Narbonne

Prix et récompenses :

  • Trophée Georges Brassens de la poésie 2017 de Sète (prestation au Théâtre de la Mer)
  • Médaille d’argent du concours de la chanson poétique de l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse